Resiliation mutuelle et recommandé

- - Dernière réponse :  krusty - 23 janv. 2010 à 09:35
Bonjour,

je me permet de vous demander conseil suite à un problème de résiliation de mutuelle.

Ma date anniversaire de mutuelle (MMA) est au premier février. Je devais donc leur envoyer un recommandé avec AR au plus tard le 31.12, pour ne pas être ré-engagé pour une année.

Cependant, le 31.12, sur le site internet de la poste, il n'était pas préciser que les horaires de levée était avancées. Je suis donc arrivé à mon bureau de poste à 14h10, pour une levée théoriquement à 17 heures, mais je me suis retrouvé devant un bureau de poste fermé! Je me suis renseigné ensuite, et, de fait, tout les bureaux de poste ont fermé ce jour là à 14h.

En solution pragmatique, j'ai envoyé un recommandé "virtuel" via le site internet de la poste. La date d'envoi était donc bonne, mais la mutuelle ne veut pas tenir compte de mon courrier car il n'est pas signé de ma main!

Que faire?

Merci beaucoup d'avance pour vos réponses!
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
15586
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2019
5918
0
Merci
Vous etes comme les personnes qui envoient leur déclaration d'impôts ou les impôts le 15 à minuit.

Vous pouviez pas envoyer votre courrier le 20 ou 28 déc. ???
Commenter la réponse de gerber1
0
Merci
Oui, je suis ce genre de personne, désolé!
Pour ma défense, je n'avais aucune possibilité de faire autrement, et j'avais bien vérifié que les bureaux de poste n'avaient pas d'horaires spéciales pour ce jour du 31 décembre.
Commenter la réponse de krusty
0
Merci
Je vous donne un argument juridique pas tout à fait bon (....) mais qui peut servir de base de discussion en termes de logique :

Article 642 du Nouveau code de procédure civile (NCPC)

"Tout délai expire le dernier jour à vingt-quatre heures.
Le délai qui expirerait normalement un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, est prorogé jusqu'au premier jour ouvrable suivant. "

Evidemment... dans votre cas il ne s'agit pas d'un "délai" mais d'une date fixée.

D'autre part je vous communique la partie « Code de la mutualité » de la loi 2005-67 du 28.01.2005 (Loi Chatel) qui concerne voter cas de tacite reconduction au cas où…

« Après l'article L. 221-10 du code de la mutualité, il est inséré un article L. 221-10-1 ainsi rédigé :
« Art. L. 221-10-1. - Pour les adhésions à tacite reconduction relatives à des opérations individuelles à caractère non professionnel, la date limite d'exercice par le membre participant du droit à dénonciation de l'adhésion au règlement doit être rappelée avec chaque avis d'échéance annuelle de cotisation. Lorsque cet avis lui est adressé moins de quinze jours avant cette date, ou lorsqu'il lui est adressé après cette date, le membre participant est informé avec cet avis qu'il dispose d'un délai de vingt jours suivant la date d'envoi de l'avis pour dénoncer la reconduction. Dans ce cas, le délai de dénonciation court à partir de la date figurant sur le cachet de la poste.
« Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, le membre participant peut, par lettre recommandée, mettre un terme à l'adhésion au règlement, sans pénalités, à tout moment à compter de la date de reconduction. La résiliation prend effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la poste. »


Cordialement.
Commenter la réponse de Gérard
0
Merci
merci beaucoup!

En effet, cet argument pourrait éventuellement marcher, n'ayant même pas reçu de courrier m'indiquant que ma résiliation était irrecevable!
Commenter la réponse de krusty
Dossier à la une