CDD et clause de mobilité?

Signaler
-
 RIR -
Bonjour,

J'aimerais avoir des conseils sur une proposition que m'a fait mon employeur.

Je vous expose tout d'abord ma situation:
Il y a 2 mois j'ai signé un CDD de 6 mois avec cette entreprise à la suite d'un stage de 3 mois, pour un emploi certes prenant et parfois difficile mais très intéressant et qui plus est, correspondant à ma formation.
Le contrat que je signe comporte une clause de mobilité délimitant la zone géographique où je serais amené à me déplacer si besoin (quasiment toute la France). J'accepte cette clause en me disant "ici ou ailleurs c'est pareil" tout en précisant à mon interlocuteur que je souhaite vraiment faire mes 6 mois ici pour progresser avec des gens compétents que je connais. Il acquiesce en me disant que j'ai le temps de rester un peu ici.

Je passe donc 2 mois dans cette entreprise où j'apprends tous les jours et où je me sens soutenu et aidé de mes collègues. Je me sens donc plus en plus à l'aise au sein de cette boîte pour mon premier véritable emploi.

Au bout de ces 2 mois, notre "grand patron" (responsable des agences en France - le même qui m'a fait signer) nous rends visite et me propose un entretien (je précise que ce jour là j'étais en congé et que j'ai dû me déplacer pour effectuer cette entretien). Je n'étais donc pas prévenu ni préparé à cet entretien auparavant et j'y arrive avec une certaine gueule de bois...

Lors de cet entretien il me fait part de son intention de me "déplacer" dans une autre ville à plus de 4h de chez moi! Il me présente ce nouveau poste comme un rôle d'assistance et de partenariat avec un autre employé et me prépare à plusieurs déplacements en France pour effectuer des "remplacements temporaires" en cas de maladies/absences ou des "compléments d'équipe" en cas d'augmentation de l'activité dans celles-ci.

Bien que mon impression soit qu'il me propose une sorte de promotion; En effet, dans son discours mièleux -si si- où il me "passe la pommade" il accentue sur l'opportunité de carrière que représente cette offre, où je jouerais un rôle de "mise en oeuvre des contrats négociés en amont par mon collaborateur" -bien loin de mon rôle d'aujourd'hui ou plutôt comme aujourd'hui mais dit avec de très jolis mots et un grand sourire; il m'assure que mon statut ne change pas et que ce déplacement fait partie de mon contrat et donc de cette fameuse clause de mobilité! Donc je ne peux rien négocié...

Le pire vient quand il m'annonce que j'ai moins d'un mois (20 jours) pour déménager (quitter cette appartement où je me sens bien pourtant), retrouver un appart (qui sera sans doute plus cher et moins bien vu la destination!), bref, changer de vie, tous mes projets, m'éloigner de ma famille/mes amis, quitter cette boîte où les gens me plaisent...

Mes collègues ne le prennent pas très bien non plus...mon poste ne sera pas remplacé même si l'activité est en augmentation constante ces derniers temps (ils ont malheureusement l'habitude d'être déçus avec cette direction qui recherche le plus souvent la réduction des coûts).

Voilà à peu près où j'en suis. Je commençais à peine à me plaire ici (entreprise et ville), je suis très surpris qu'on me propose une telle proposition (je débute!) qui, avec du recul, était pour moi prévue dès le début!
J'ai donc un peu l'impression d'avoir été un peu piégé.

Je précise que j'ai accepté l'offre lors de l'entretien (pris de cours, je n'ai même pas pensé à demander de réfléchir pour donner ma réponse ultérieurement...de toute façon "c'est dans votre contrat" m'aurait-il probablement rétorqué). D'un point de vue purement professionnel, cette offre semble être intéressante (même si, après avoir redemandé, je n'ai pas une réelle vision de ce qui m'attends là-bas...). D'un point de vue "humain", élément que cet homme jure se préoccuper en priorité, ce déplacement représente pour moi un renversement total de ma vie à moyen/long terme (habitudes, amis, familles) et de tous mes projets (sports/loisirs).

Au départ très enthousiaste, je me dis maintenant que je ne peux pas me jeter dans ce piège qui m'a été tendu (c'est mon impression) et donc plus les jours passent et moins j'ai envie d'y aller...

Voici donc mes questions:
Quels sont mes recours si je décide de refuser l'offre et donc si je failli mes obligations contractuelles? Quels peuvent être les réactions de mon employeur?
La clause de mobilité est-elle compatible avec un contrat CDD?
Si je refuse, le contrat est cassé par ma volonté ou par celle de l'employeur qui décide en conséquence de me licencier?

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre et me permettront d'améliorer ma situation.
Lire la suite

1 réponse

Vous déplacer dans toute la France avec un CDD de 6 mois ? Un peu étrange non ?
Bonjour,

Merci de votre réponse,

Oui effectivement cela peut paraitre étrange mais à terme (donc je ne sais pas si ce sera dans les 3mois jusqu'à la fin de mon contrat ou s'ils me proposeront autre chose derrière...) c'est ce qu'ils me réservent.

Que pensez vous de ma situation? Que dois-je faire? (J'avoue qu'avec un peu de recul je me dis qu'il faudrait quand même tenter l'aventure et de toute façon mon CDD termine en février. Ce moment venu je choisirais de rester en renégociant mon contrat ou de partir en ayant répondu à mes obligations contractuelles jusqu'au bout)
La clause de mobilité est-elle bien compatible avec un CDD?

Merci d'avance pour votre réponse,
Dossier à la une