Contestation consolidation

Signaler
-
 cel1985 -
Bonjour,
suite à un accident du travail survenu le 6.08.2008 le médecin conseil de la CPAM vient de me déclarer consolidé au 11.10.2009 ,si je conteste sa décision et ne reprend pas le travail quel est mon statut dans l'intervalle entre le 11.10.09 et la date à laquelle aura lieu l'expertise ? (arrêt maladie,...) ou ne suis je plus couvert ?
Est ce que je peux prétendre à des indemnités journalières maladie ?

Si le médecin expert me donne raison et reporte la consolidation,est ce que cela remet en cause le taux d'IPP auquel je peux prétendre sachant que le médecin conseil lors de son dernier examen m'a informé quelle n'aurait pas besoin de m'examiner de nouveau pour définir ce taux .
A voir également:

3 réponses

Soit arrêt de travail au titre de la maladie régime général et plus accident de travail, soit la solution d'un protocole de soins post consolidation entre votre médecin traitant et la cpam.
Il ne faut bien entendu pas envoyer le certificat final demandé car cela signifie que vous acceptez la consolidation,pour contester il faut vous faire aider par votre médecin traitant (généraliste )dans le courrier que vous a envoyé la sécu pour vous indiquer la date de consolidation , ils ont du vous dire qu'ils informaient conjointement votre médecin traitant.
bon courage.
J'ai bien pris note de votre information et tente de contester cette décision avec des certificats médicaux.
Merci de votre attention et de votre réponse.

Cordialement.
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 19 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2009
4
Bonjour,

En AT depuis le 4/12/2005 lors d'un accident de trajet sur la voie publique, avec fracture du fémur (encloué) suivie de complications musculaires (arrachement et désinsertion du moyen fessier découvert seulement en avril 2008 lors de l'ablation du clou) qui me provoquaient des douleurs intenses et continues debuit le début et pour lesquelles je me plaignais et encore aujourd'hui auprès de tous les médecins et autres spécialistes.

J'ai repris mon travail en mi temps thérapeutique en février 2009. Je suis aide soignante en soins palliatifs. Après deux prolongations de ce mi temps, le médecin conseil me consolide pour le 31 octobre prochain. J'ai eu beau lui expliquer (depuis 4 ans) que j'avais toujours ces douleurs et qu'il m'est très difficile de travailler dans les meilleures conditions même. Je suis sous traitement antalgique (anti-douleurs opiacés) pour pouvoir tenir tant dans l'exercice de mon activité professionnelle (sinon ce serait impossible) que dans mon quotidien.

Je lui ai précisé que j'avais d'autres examens (le 12 novembre) car le médecin rééducateur a décelé un problème au niveau des nerfs ce qui expliquerait mes douleurs incessantes (souvent non décelées lors d'un accident de la voie publique). Il n'a rien voulu entendre pour une prolongation (effectuée par le chirurgien jusqu'en avril 2010) au moins en attente des résultats de cet exament, sans compter l'entretien téléphonique avec le médecin du travail. Ils me disent que je serais licenciée et que j'aurais de toute manière des indemnités (assurance, rente, etc...). Je suis informée mais cela ne changera en rien mon problème de douleurs et d'avenir professionnel.

J'ai 48 ans - j'adore mon travail et il me reste encore bien des années à travailler mais je ne sais plus comment faire. Je suis fatiguée et désespérée car je crains le pire tant professionnel que sur la prise en charge des soins et autres examens.

J'ai vu que je pouvais contester cette consolidation. Est-ce que je dois fournir obligatoirement le certificat final qu'ils demandent avant 10 jours et faire remplir un formulaire post-consolidation dans la mesure où si je vais dans ce sens, je ne sais pas si ma contestation sera prise en compte. De plus, je ne peux vraiment pas faire appel à un avocat, mes moyens financiers ne me le permettent pas.

J'aurais besoin de votre aide pour la rédaction de ce courrier car même après après cherché sur le web et d'après les différents forums sur le sujet, je n'arrive plus à savoir quoi et comment faire.

Je vous en remercie par avance.
Bien cordialement.
Bonjour ´
J’ai eu un accident de travail août 2016 et juillet 2017 consolidation de la part de la sécurité sociale perte d’emploie suite à une inaptitude donc bien sur contestation avec courrier type à la sécurité sociale convocation à une expertise le 3 novembre 2017 qui me donne gain de cause donc non consolidé non guéri et état évolutif donc rattrapé de mes indemnités IJJ mes bien sur le médecin expert qui est au dessus juridiquement et médicalement part rapport au médecin conseil .Mes après tout cela j’ai quand même été convoqué la semaine dernière au médecin conseil qui abuse de ses pouvoir je me suis permis de lui bien dire et avec tout les documents médicaux qu’il dépasse de ses pouvoir .donc ne nous laissons pas faire
> Stephane 84
Bonsoir Stephane, j'hésite à contester car médecin traitant m'a dit que l'expert ne va jamais contre l'avis du médecin de conseil. Or je vois que dans votre cas vous avez gagné. Et malgré vos douleurs c'est super pour vous d'avoir été reconnu. Moi je suis perdue je ne sais pas quoi faire.
Dossier à la une