Contester decision medecin conseil cpam [Fermé]

Signaler
-
 Lola -
Bonjour,
je relate brievement ma situation:
il y a 3 ans j'ai fait un AVC par dissection de la carotine int droite
suite a cela,ne pouvant plus exercer ma profession a temps plein ,ma laboratoire me licencie en mars 2008:je suis alors en arret de travail .
Aujourd'hui,alors que j'ai des sequelles de fatigabilite importante,alors que je suis suivie medicalement pour depression et suivi d'autre part par un Pr de medecine pour suivi d'AVC ,le medecin conseil de la cpam vient de me declarer "apte" a rechercher du travail et m'inscrire aux assedics
Cette decision a été prise apres 2 tests ridicules (lever les bras,toucher le bout de mon nez avec les doigts....°
refusant de prendre en compte les autres sequelles qui ,aujourd'hui,font que je suis incapable de retravailler!
quels sont mes recours?
MERCI A VOUS
A voir également:

4 réponses

bonjour viens de lire votre message. il ne faut pas se laisser faire et contacter un organisme qui se nomme FNATH je suis adherent ils ont des avocats qui s'occupe des dossiers personnes comme nous a savoir que grace a eux je viens de gagner deux fois au tribunal face a la cpam et medecin conseil pour un accident travail refuse et rechute si besoin voici mon email: gostlo@hotmail.com et numero 0660715684 n'hesitez pas a me contacter je vous aiderais tres cordialement.
119
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 23498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci vous m avez aider
Merci à vous pour ces informations !
Bonjour,
Je viens que maintenant répondre à quelques questions concernant la contestation d'une décision d'un médecin conseil. J'ai eu le cas avec un médecin conseil entêté et borné. Après un accident de la route (multiples fractures compliquées, greffe de peau etc...), au bout de 1 an et demi, le médecin a décidé que j'étais apte au travail. J'ai contesté cette décision et on m'a désigné un médecin expert qui allait à l'encontre de la décision du médecin conseil. On m'a versé le reliquat de mes IJ. Maintenant, cela va faire plus de 2 ans et demi que je suis en arrêt et demain je dois le revoir pour, je pense me "consolider". Cette fois-ci, je ne réfuterai pas car maintenant cela va beaucoup mieux. Quoiqu'il en soit, il ne faut pas hésiter à contester les décisions. Il arrive bien souvent que ce genre de médecins se trompent. De toute manière, nous avons des droits alors qui ne tente rien n'a rien.
faites intervenir votre neurologue qui lui expliquera si possible de manière ferme les séquelles vous empêchant de travailler ; généralement celà débloque la situation car un médecin controleur n'ose pas aller à l'encontre d'un spécialiste ; cette situation m'est arrivée il y a quelques années pour une grossesse difficile alors que j'étais infirmière et mon gynéco à écrit au médecin conseil en lui disant qu'en cas de problèmes il porterai les conséquences ;et vous pensez bien qu'il ne prendra pas cette responsabilité
Bonjour,
Je viens que maintenant répondre à quelques questions concernant la contestation d'une décision d'un médecin conseil. J'ai eu le cas avec un médecin conseil entêté et borné. Après un accident de la route (multiples fractures compliquées, greffe de peau etc...), au bout de 1 an et demi, le médecin a décidé que j'étais apte au travail. J'ai contesté cette décision et on m'a désigné un médecin expert qui allait à l'encontre de la décision du médecin conseil. On m'a versé le reliquat de mes IJ. Maintenant, cela va faire plus de 2 ans et demi que je suis en arrêt et demain je dois le revoir pour, je pense me "consolider". Cette fois-ci, je ne réfuterai pas car maintenant cela va beaucoup mieux. Quoiqu'il en soit, il ne faut pas hésiter à contester les décisions. Il arrive bien souvent que ce genre de médecins se trompent. De toute manière, nous avons des droits alors qui ne tente rien n'a rien.
Dossier à la une