Accident de travail et prime d'équipes

Signaler
-
 lounino -
Bonjour,
Je suis actuellement en arrêt maladie pour accident du travail jusqu'au 20 septembre, est ce que je conserve pendant ma période d'arrêt mes primes d'équipes et mes primes de nuit. Je n'ai rien trouvé dans ma convention collective s'y référant. Merci

4 réponses

bien sur que non vous etes en arret vous ne pouvez pas toucher de primes en ne travaillant pas logique
Pourtant je pensais que lorsqu'on était en accident de travail il n'y avait aucune perte puisque l'arrêt était du à un accident et non au bon vouloir de la personne
Messages postés
232
Date d'inscription
vendredi 19 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
31 juillet 2013
123
Bonjour,

lorsque vous êtes en accident de travail, vous conservez quasiment l'intégralité de votre salaire, mais payé par la sécurité sociale. Pendant les premiers 28 jours toutefois, le montant est un peu moins élevé. en contrepartie, les sommes perçues ne sont pas imposables.

Donc, le calcul de l'indemnité journalière est fait à partir du salaire du mois précédent l'arrêt (par exemple, pour un arrêt le 13 août, le salaire de référence sera le mois de juillet).

On doit également ajouter les éventuelles primes à périodicité différentes (trimestrielles, annuelles...) mais dans beaucoup d'entreprises, les gestionnaires ne remplissent pas bien les attestations de salaire.

Donc, en principe, vous ne touchez pas les primes, mais une allocation qui les prend en compte.
merci pour cette précision donc si j'ai bien compris et si je vous résume je ne toucherais que l'intégralité de mon salaire de base mais non les éléments variables s'y rattachant je ne comprends pas pourquoi...
de plus, il n'est mentionné ni dans les conventions collectives ni dans les accords d'entreprises ce genre de détails
qui couterait bien moins cher à la sécu si les gens étaient plus au courant.
Car mes collègues ainsi que moi-même étions persuadés que l'intégralité du salaire était versé dans un pareil cas.
je suis egalement en AT et dans ce cas on percoit le SALAIRE DE BASE dans son integralité