Handicap et Cap Emploi

Signaler
-
 Mylene_32 -
Bonjour,

J'ai 54 ans, reconnue travailleur handicapé depuis 1993 et touche l'AAH depuis 2007.

Cap Emploi me suit depuis 15 ans environ sans succès, mes problèmes de santé sont un frein.

Le ton s'étant durci ces derniers temps, Cap Emploi m'a adressé vers une association pour des missions d'intérim, mais il s'agissait de faire des ménages chez les personnes âgées et je suis interdite médicalement de ménage.

N'ayant semble-t-il aucune solution pour moi, Cap Emploi m'a laissée un message sur mon répondeur me disant de faire transfèrer mon dossier médical de la maison des handicaps pour qu'un médecin du travail puisse savoir ce que je peux ou ne peux pas faire.

Puisqu'il me demande l'autorisation écrite, c'est que ce n'est pas une obligation. Mais, j'ai reçu une demande de transfert sans en-tête administrative, anonyme sous une forme non officielle et pour toute lettre l'accompagant un postit.

Je trouve cela scandaleux d'une association sous couvert d'un service public (pôle emploi).

J'ai contacté Agir contre le chômage et la maison des syndicats, on me tient le même langage, ne pas donner mon dossier médical confidentiel et ils ne comprennent pas pourquoi je devrais aller vers un médecin du travail ne travaillant pas étant chômeur.

Mon médécin refuse lui-aussi, il propose éventuellement de faire un courrier accompagné de photocopies de mon dossier médical que j'apporterai moi-même à la médecine du travail et le reprendrai en partant. Mais, là-aussi, on me déconseille, ils peuvent en faire une photocopie et le distribuer ou en tirer des conclusions éronnées ne m'ayant jamais suivie.

Quels sont mes recours ? Cap Emploi a-t-il tous les droits ? Y a-t-il des lois me défendant contre mes handicaps ou bien suis-je piégée dans ce système ?

Le souci actuel du Pôle Emploi et de Cap Emploi, c'est de recruter du personnel capable d'aller à l'embauche, des gens comme moi qui ont des problèmes de santé et qui ont bien du mal justement à se positionner face à l'embauche, on tente de les éjecter du parcours.

On m'a déjà proposé en 2004 de me radier moi-même et à cette époque, on m'avait dit de ne pas bouger.

Il faut assumer nos douleurs,nos souffrances, nos handicaps au quotidien et en plus, il faut se battre contre des instances sans scrupule.

Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ? Je suis perdue, je ne sais pas si en refusant de communiquer mon dossier médical, je ne vais pas être sanctionnée.

Bien cordialement.

Marilou

6 réponses

Messages postés
1200
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2009
593
Bonjour

SI vous voulez bien on va essayé de depioter tout cela.

Il y a une erreur quelque part. La MDPH, est là pour vous permettre de bénéficer de revenus (AAH) et d'aide technique ou personnel pour vous permettre de bien vivre avec votre handicap. En fait elle remplace la COTOREP depuis la loi de 2005 sur l'égalité des chances des personnes handicapées. Elle travaille avec des commissions et chaque membre est tenu au secret. Il n'y a pas de document qui se promène et tout est très bien encadré.

Parcontre, il serait important de savoir si vous êtes aptes ou non à travailler et ce à n'importe quel poste? Pour celà il faut demander à la sécu de se positionner sur votre invalidité, et faire les démarches auprès de la MDPH.

Cap'emploi Ohe Promethe, est souvent pris entre deux feux. En générale ils veulent faire leur travail d'insertion des personnes en situation de handicap^, mais les employeurs ne suivent pas toujours, et trop souvent préfèrent payer la taxe que d'embaucher du personnel handicapé.
Salut Christof,

Oui d'accord avec toi, Cotorep est remplacé par la Maison des Handicaps, mais je les appelais et ils m'ont répondue que Cap Emploi avait tous les droits et que si je donnais mon accord, il remettrait mon dossier médical.

Tu parles de la Sécurité Sociale pour déterminer mon aptitude ou pas à reprendre un travail. J'ai contacté une assistante sociale de la CRAM qui dans un premier temps ne comprenait pas pourquoi j'étais chômeur handicapé, qui m'a presque traitée de voleuse car je percevais l'AAH puis un bout d'ASS, qui puis-je ? Cela m'a été accordée... enfin pour l'invalidité, je ne percevrais que 50 % de mes 10 dernières années de travail soit une misère. Je fais quoi ?

J'ai touché le fond en 2007 avec pour tout budget 400 euros par mois et l'AAH m'a permis de relever la tête hors de l'eau.

Aujourd'hui, on m'affirme que je risque même de perdre mon AAH, ne m'ayant été accordée que sur trois ans, donc en novembre 2009, je peux voir parait-il celle-ci non renouveler. Les instances qui me tirent à boulet rouge...

J'ai bien du mal à faire face à cette avalanche de difficultés et à trier le faux du vrai.

Mais, je vais me rendre à la Maison des Handicaps pour voir avec eux.

Merci de ton aide.

Cordialement Marilou
Messages postés
1200
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2009
593
Avant d'aller à la MDPH, peut être peux tu te rapprocher d'une aso qui maitrise bien tous ces mécanismes, genre APF, afin de mettre à plat ton dossier avec eux et voir ce qui est possible.
C'est quoi une apf ?????

Je te dis peut-être à demain après-midi car je n'ai pas Internet chez moi et que là, le pôle ferme.

Peux-tu m'en dire plus sur cette association, je cours de droite et de gauche pour grapiller un max d'infos mais pas vraiment un succès.

Alors, je suis intéressée, tu as l'air dans savoir plus que moi sur les droits des handicapés.

Merci beaucoup en tout cas.

Amicalement Marilou
Messages postés
1200
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2009
593
C'est l'association des paralysés de France ils sont spécialisé dans l'aide et le soutien au personnes handicapées... ils siègent dans les commissions de la CRAM la CPAM et la MDPH, et maitrise tout celà
Salut Kristof,

Bon je prends contact demain avec les Paralysés de France sur Montpellier, je verrais ce qu'ils vont me dire. Tu es sûr de toi car je suis sur mes deux gambettes, mes handicaps ne se voient pas...

Mais, il faut que je trouve des réponses à mes questions.

Tiens demain justement RV avec assistante sociale CRAM pour l'invalidité... on va voir ce qu'elle dit en espérant qu'elle sera moins critique qu'au téléphone...

En tout cas, il faut que je contre Cap emploi, il doit bien exister une association de défense des handicapés et des personnes habilitées à te répondre autre que celle que tu m'as donnée.

Merci de ton aide... bon je retourne à la pêche, je ne sais pas si le poisson va mordre !!!!!

Bien amicalement Marilou
Messages postés
1200
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2009
593
Oui ils sont pro pour tout ce qui touche aux handicaps et sinon ils pourront t'orienter vers des asso plus spécialisée
Merci beaucoup Kris,
Aujourd'hui, c'est la course, je te dirais demain les résultats avec assistante sociale.
Je tente de joindre aussi tout à l'heure, la FNATH, fédération nationale des travailleurs handicapés...

A demain.....Marilou
Messages postés
1200
Date d'inscription
mercredi 6 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2009
593
Oui j'ai pas pensé a eux mais ils peuvent aussi ta'ider
Bonjour , je suis âgée de 22 ans sa fait 5 ans que cap emploie me suis j’ai une maladie orpheline pas simple au quotidien je ne peut pas gérée mes crises sa me ferme beaucoup de portes j’ai beau enchaîner les rdv c’est toujours le même discours ma maladie me ferme trop de porte alors je suis considéré k’sos c’est sa? Je fait quoi je vais vivre sous les ponts ? Appart me proposer des ateliers ou des formations collective et le retrouver avec des gens de 50 ans voir plus en reconversion professionnelle je me demande à chaque fois ce que je fous là , ma conseillère ne m’a jamais aidé appart me proposer des stages gratuitement et encore là dessus sa n’a pas bougée, je n’en peut plus heureusement je vis chez mes parents mais à 22 ans j’aimerais avoir mon indépendance ils serais temps, je ne sais plus quel chemin poursuivre je recherche du boulot toute seule rien ne bouge je n’en peut plus ..
Dossier à la une