Arrêt suite à une intervention chirurgicale

Signaler
-
 Cornil -
Bonjour,
Je me fais opérer début juillet d'un hallux valgus, le chrirurgien m'a indiqué qu'un arrêt de travail de deux mois minimum était à prévoir. Je travaille dans l'Hotellerie et suis depuis 19 ans dans le même établissement. Je souhaiterais obtenir des renseignements sur mon traitement. Que vais je perdre ? mon patron doit il me verser un complément de salaire en plus de la sécurité sociale ? a t-il le droit de me licencier si mon arrêt se prolongeait ?

2 réponses

Bonjour Bernadette

OUI, à minima , vu ton ancienneté, tu auras droit légalement à un complément de salaire portant , y compris SS ton indemnisation à 90% du salaire brut antérieur pendant 60 jours , puis 2/3 du salaire brut pendant les 60 jours suivants. CT D1226-1 et suivants.
Un accord d'entreprise ou la convention collective peuvent amélirer cette indemnisation. Un régime de prévoyance ("mutuelle") collectif pourrait également intervenir.

NON, Il est désormais très difficile à un employeur de se baser légitimement sur les absences maladie pour licencier. Les tribunaux sont très stricts à ce sujet. Il faudrait vraiment une absence de TRES TRES longue durée et que l'employeur PROUVE qu'il ne peut pourvoir au poste par un contrat temporaire. Tâche quasi-impossible pour lui.

Bon courage et bonne chance.

Cornil :Vieux syndicaliste de droit privé, vieux "routier" bénévole du droit du travail, et des forums à ce sujet, mais qui n'y reste que si la discussion reste courtoise et argumentée. Les forums ne sont pas à mon avis un "SVP JURIDIQUE GRATUIT" ne méritant même pas retour, et doivent rester sur le terrain de la convivialité, ce qui implique pour moi à minima d'accuser réception à l'internaute qui y a répondu. Qu'il sache que son intervention n'est pas tombée aux oubliettes (merci, c'est en plus!). Ingénieur informaticien de profession (en préretraite)
Ps: compléments de salaire à compter du 8ème jour inclus d'absence seulement.