Credit vendeur

Signaler
-
 Profil bloqué -
Bonjour,


Je suis entrain d acheter un fond en crédit vendeur et je me pose des questions?

2 réponses


quelles sont vos questions ?
bonjour Avocatparis,

Je suis en train de vendre mon commerce et le repreneur potentiel me propose une partie en crédit-vendeur.
Le taux qu'il me propose est inférieur au taux du marché.
En règle générale, le taux du crédit-vendeur doit-il obligatoirement être inférieur au taux bancaire ? ou supérieur ? Pourquoi devrais-je accepter un taux inférieur ?
D'autre part, dois-je lever une hypothèque pour me garantir de ce crédit-vendeur ?
Puisqu'il fait également un crédit-bancaire, ce serait une hypothèque de second rang.
Comment me garantir ?

La négociation n'es pas façile. Je lui ai proposé mon prix. Il m'a répondu par son offre (vraiment inférieure) et lorsque je lui ai proposé de couper la poire en deux il n'a rien voulu entendre. Il veut m'imposer un crédit-vendeur partiel mais je n'aime pas trop cette hypothèse...

En règle générale, le taux du crédit-vendeur doit-il obligatoirement être inférieur au taux bancaire ? ou supérieur ? Pourquoi devrais-je accepter un taux inférieur ?

Le crédit vendeur est un contrat librement consenti entre les parties, généralement le taux est inférieur mais rien n'est obligatoire. Sans demander un taux supérieur aux taux pratiqués par les banques je vous conseille de revoir le taix à la hausse. Par ailleurs, rien ne vous oblige à accepter la proposition de crédit vendeur donc utilisez le fait que vous acceptiez le crédit vendeur pour négocier un taux supérieur à celui proposé par l'acheteur.

D'autre part, dois-je lever une hypothèque pour me garantir de ce crédit-vendeur ?
Puisqu'il fait également un crédit-bancaire, ce serait une hypothèque de second rang.
Comment me garantir ?


Je vous conseille de prévoir une garantie à première demande ou si celle-ci n'est pas possible, (1) une caution de l'acheteur, (2) un nantissement sur le fonds de commerce vendu, (3) un nantissement sur les titres de la société qui exploitera le fonds. De cette manière vous serez bien protégé en cas de défaillance de l'acheteur.

Je vous conseille d'etre assisté par un professionnel dans cette négociation pour etre certain de ne pas vous faire arnaquer par l'acheteur...
Dossier à la une