Rapprochement familial

nine - 29 janv. 2009 à 01:33 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 29 janv. 2009 à 02:51
Bonjour,
je suis actuellement en congé parental et habite sur toulouse. Mon conjoint travaille sur Narbonne et je souhaite démissionner pour un rapprochement familial. Mon congé parental (3 ans) se termine en avril.
J'ai donné mon préavis pour notre logement ce début de mois, mais l'agence me dit que le rapprochement familial ne permet pas de réduire le préavis à 1 mois. Nous ne pourrons le rejoindre qu'en avril. Est-il préférable que j'attende pour envoyer ma démission. Aurais-je droit à des indémnités chômage après un congé parental?
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 29 janv. 2009 à 02:51
+1
Utile
bonjour,

à l'issue d'un congé parental d'éducation, le salarié démissionnaire se trouve soumis au régime de droit commun de la démission (attention : les dispositions des articles 1225 et suivants du Code du travail ne lui sont sont pas applicables)

toutefois, en cas de démission pour changement de résidence (pour suivre votre conjoint qui change de résidence pour motif professionnel), vous pouvez éviter les 4 mois de carence assedic. (voir)


logement :

le délai peut être réduit à 1 mois si le locataire se trouve dans l'une des situations suivantes : (concerne votre mari le mari est solidaire du bail)

mutation professionnelle : peu importe que la mutation ait été imposée ou qu'elle ait été demandée dès lors que la décision définitive est subordonnée à la volonté de l'employeur. En outre, il n'y a aucune condition d'éloignement, = préavis ramené à 1 mois

nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi, = préavis ramené à 1 mois
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une