Validité d'une procuration bancaire [Résolu]

elliot - 6 sept. 2008 à 13:39 - Dernière réponse : doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention
- 2 févr. 2017 à 13:06
Bonjour,

Mon ex-épouse, fille unique et seule héritière, n'a pas déclaré le décès de son père à la banque et continue d'utiliser la procuration que ce dernier avait établi de son vivant. Cette attitude fait qu'elle reste très peu solvable et je ne peux récupérer la somme qu'elle me doit sur notre appartement commun et qu'elle occupe. La banque doit-elle renouveler régulièrement les procurations ?
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

Meilleure réponse
11
Merci
la procuration cesse au deces du titulaire du compte (si la banque en a connaissance). le courrier (releve de cpte ) doivent normalement revenir à la banque avec mention DCD, la banque doit donc être informee!!

Merci forma 11

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14126 internautes ce mois-ci

merci, si elle ne l'est pas, une démarche de ma part, sans certificat de décès, sera-t-elle prise en compte ?
bonjour mon beau-père étant décédé et ma belle- mère étant toujours présente je voudraissavoir si il faut refaire une autre demande
carmen > chouchou - 2 févr. 2017 à 12:15
J'ai le même problème à ce jour avec mes parents et donc ma mère décédée, la procuration reste t'elle valide ou faut il la refaire ? Merci de votre réponse
Carmen
doris33 39893 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 13:06
Bonjour Carmen,

il serait préférable d'ouvrir votre propre message, interveneir sur un vieux post est rarement efficace. Expliquez de façon succincte mais claire votre problème.

Cordialement
Commenter la réponse de forma
4
Merci
la banque peut être avertie du deces par un tiers
merci pour tous ces renseignements.
Commenter la réponse de forma
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une