Separation d'union libre avec un enfant [Fermé]

Signaler
-
 Anita -
Bonjour,
Je me separe de mon amie avec qui j'ai un enfant de 10 mois. Je voudrais savoir si le passage devant un juge est obligatoire car nous sommes d'accord sur tout. Sommes nous obligés de passer devant un juge ou de faire des papiers concernant la separation vis a vis de l'enfant (sauf caf,...)?
Merci de votre reponse.

8 réponses

je vous propose de faire une demande d'audience devant le JAF "conjointe" car là tout va bien et un jour...???
23
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

merci pour ta réponse virginie,
en effet je pense que c'est encore le mieux et au moins comme ça pas de problème par la suite.
> pepito
On ne prévoit pas l'avenir...cordialement
> Virginie
je t'embête encore un peu.
connais les risques dans le cas ou je partirai sans rien faire ?
> pepito
Bien je ne connais pas les risques mais vous n'êtes pas mariés donc je pense que dans ce cas il n'y a pas "abandon" de famille, même si bien sùr, famille il y a.
Mais dans ce cas faire un papier conjointement signé en précisant que vous êtes d'accord pour vous séparer pour le bien de cet enfant et de continuer à partager les besoins affectifs et financiers de l'enfant le temps qu'un jugement vous soit ordonné ?
Bonjour ,
ayant vécu 13 ans avec ma concubine , après diverses mésententes elle a décidé de quitter la maison que nous avions achetée cela fait un an pour louer un appartement , ( nous avons 2 enfants de 10 et 2 ans ) . Au début réticent , mais finalement respectant son choix , afin de préserver une vie acceptable pour les enfants , qui vont chez l' un où chez l' autre sans problème , je paye aujourd'hui sa part de la maison en même temps que la mienne . Déjà je me demande si nous sommes dans un cadre " conforme " . Ensuite elle m' annonce que pour pouvoir prétendre toucher certaines allocations , il faudra passer par un jugement , et ce n' est qu' une simple formalité . N' ayant aucune compétence en la matière , et travaillant beaucoup , j' aimerai avoir votre avis sur ma situation . Passer par un JAF est-ce obligatoire ? N' est ce pas lui qui va déterminer qui garde les enfants et comment ? Le fait qu' elle soit partie par simple volonté ( pas d' histoires de violences ou quoi que soit ) a-t' il une importance si un jugement doit être rendu ? J' ai proposé à ma ex-conjointe un versement mensuel , parce qu' elle garde trés majoritairement notre progéniture , un accord amiable peut-il être envisagé ?
Je vous remercie de m' avoir lu , et attends avec impatience votre vision et commentaires informatif .
Bonjour ,
ayant vécu 13 ans avec ma concubine , après diverses mésententes elle a décidé de quitter la maison que nous avions achetée cela fait un an pour louer un appartement , ( nous avons 2 enfants de 10 et 2 ans ) . Au début réticent , mais finalement respectant son choix , afin de préserver une vie acceptable pour les enfants , qui vont chez l' un où chez l' autre sans problème , je paye aujourd'hui sa part de la maison en même temps que la mienne . Déjà je me demande si nous sommes dans un cadre " conforme " . Ensuite elle m' annonce que pour pouvoir prétendre toucher certaines allocations , il faudra passer par un jugement , et ce n' est qu' une simple formalité . N' ayant aucune compétence en la matière , et travaillant beaucoup , j' aimerai avoir votre avis sur ma situation . Passer par un JAF est-ce obligatoire ? N' est ce pas lui qui va déterminer qui garde les enfants et comment ? Le fait qu' elle soit partie par simple volonté ( pas d' histoires de violences ou quoi que soit ) a-t' il une importance si un jugement doit être rendu ? J' ai proposé à ma ex-conjointe un versement mensuel , parce qu' elle garde trés majoritairement notre progéniture , un accord amiable peut-il être envisagé ?
Je vous remercie de m' avoir lu , et attends avec impatience votre vision et commentaires informatifs .
eh bien à mon avis le jaf est un passage obligatoire, car ayant frequenté qq1 qui a u un enfant en union libre, mais la relation n'ayant pa duré, pour le bien de l'enfant le jaf a ete saisi histoire simplement de faire reconnaitre aux 2 ex concubins que le fait detre parent implique des responsabilités...
c clair et judicieux je pense que de raisonner ainsi. car au début tous les deux sont d'accord mais ensuite quand d'autres personnes se greffent a leur vie, les situations changent et se compliquent la plupart du temps , non toutes mais la majorité.
bonjour,
je vie en union libre avec mon amie et notre enfant de 10 ans.aujourd'hui plus rien ne vas et c'est prise de tête tous les jours.ma décision et de quitter l'appartement pour m'installer seul dans un autre appart.tout cela dans l'intérêt de mon fils qui se retrouve à chaque fois au milieu de nos prises de bec. j'aimerai savoir si je risque quelque chose au niveau pénal en quittant le domicile ? nous sommes d'accord sur le principe mais tout est verbal peut-elle me poser des problèmes aprés mon départ genre abondon de domicle et autres ? dois-je passer par une séparation de corps pour partir l'esprit tanquille ?

merci pour la réponse.
bonsoir pepito,
il se trouve que mon fils est dans la même situation que toi, et si vous êtes en bonne intelligence en ne retenant que le bien être de votre petit, y mêler la justice ne fait bien souvent qu'entraîner des complications, a moins bien sûr qu'au contraire cela entraîne une réelle stabilité pour votre enfant car dans l'impossibilité de rentrer en dialogue avec votre ami. alors bien sur cela devient nécessaire. Je pense que la séparation de corps ne se fait que lorsque les personnes sont mariées afin de permettre a chacun de vivre séparemment avant que le divorce soit prononcé au tribunal, afin de ne pas vous obligé a rester ensemble jusque là. Pour vous ca n'est pas nécessaire a savoir que vous prévenez tous les organismes que vous êtes séparés et que vous participiez aux dépenses pour votre enfant : vêtemetns nourriture etc. pourquoi n'envisagez vous pas de faire une garde alternée pour le petit ? vous prenez un appart avec une chambre pour l'enfant et ainsi vous pouvez au même titre que sa maman vous occupez de votre fils. je pense que cela serait une bonne alternative pour lui.
quand a l'esprit tranquille sachez que votre enfant ne l'a pas et souffre sans doute de votre départ aussi faites lui bien comprendre que vous vous séparez de sa maman et non de lui .je souhaite vous avoir bien répondu. courage.
merci bien pour tes renseignements.
bonne journée à toi.
De rien.Boone journée également !
Bonjour ,
ayant vécu 13 ans avec ma concubine , après diverses mésententes elle a décidé de quitter la maison que nous avions achetée cela fait un an pour louer un appartement , ( nous avons 2 enfants de 10 et 2 ans ) . Au début réticent , mais finalement respectant son choix , afin de préserver une vie acceptable pour les enfants , qui vont où chez l' autre sans problème , je paye aujourd'hui sa part de la maison en même temps que la mienne . Déjà je me demande si nous sommes dans un cadre " conforme " . Ensuite elle m' annonce que pour pouvoir prétendre toucher certaines allocations , il faudra passer par un jugement , et ce n' est qu' une simple formalité . N' ayant aucune compétence en la matière , et travaillant beaucoup , j' aimerai avoir votre avis sur ma situation . Passer par un JAF est-il un passage obligé ? N' est ce pas lui qui va déterminer qui garde les enfants et comment ? Le fait qu' elle soit partie par simple volonté ( pas d' histoires de violences ou quoi que soit ) a-t' il une importance si un jugement doit être rendu ? J' ai proposé à ma ex-conjointe un versement mensuel , parce qu' elle garde trés majoritairement notre progéniture , un accord amiable peut-il être envisagé ?
Je vous remercie de m' avoir lu , et attends avec impatience votre vision et commentaires informatif .
allez devant le juge c'est très important de faire ça même si tout va bien pour sceller votre accord
Non, le temps qu'il n'y a pas de conflit entre vous.
merci pour ta reponse
Dossier à la une