Enfant non désiré et pensions.

Résolu/Fermé
taz76 - 31 mars 2008 à 08:58
Cécile.. Messages postés 698 Date d'inscription mercredi 23 décembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 26 mai 2012 - 28 janv. 2010 à 02:38
Bonjour,


Mon amie vient de m'annoncer la présence d'une grossesse non désirée après plusieurs oublis de pilules sans m'en avoir informé.

Après discussion il s'avère qu'une « IVG » est la meilleure solution dans notre situation actuelle.

Néanmoins, mon amie est incertaine (je la comprends), mais le désire maternelle prend le pas sur le bon sens (quotidien).

Portant le bébé, la femme a de toute manière le dernier mot.

Au vu des circonstances, nous avons conclu un accord (verbal) qu'elle ne demande aucune pension de quelques natures que ce soit pour elle ou l'enfant si je ne le reconnaissais pas.

Je voudrais savoir s'il y a un protocole d'accord ou acte juridique permettant de valider nos paroles.

Mes remerciant.
A voir également:

20 réponses

Je suis dans le même cas. J'ai eu une déception amoureuse énorme après 5 ans
de passion. Je suis sorti avec une fille d'un soir. Quand j'ai voulu mettre
un préservatif elle m'a endormi en me disant qu'elle prenait la pillule.
J'ai fait l'amour trois fois avec elle avant de me rendre compte qu'elle ne pensait
qu'à avoir un enfant comme on désire un scooter.
Je ne l'aimé pas, ne l'ai jamais aimé et ne lui ai jamais fait d'illusion.
C'était une histoire de cul sans plus........au risque de choquer certaines
puritaines d'entre vous ( pas touche pipi avant mariage )
Bien sûr, elle est tombé enceinte. J'ai été trés malheureux. J'ai vécu cette évenement
comme un viol. Elle n'avait que faire de mon avis. Elle m'a dit "ciao".
Et je suis parti.
Au bout de 17 ans, elle avait fait 100 fois sa vie et râté 100 fois d'ailleurs
et j'ai reçu au bout du monde en calédonie un jugement par défaut.
J'ai rien dit et je paye.
J'ai eu entre temps 3 enfants depuis, désirés avec la femme de ma vie
et je les aime plus que tout au monde. J'assume mes responsabilités de père
comme celui que je n'ai jamais eu.
Mais ce gamin et dieu que je sais qu'il n'y est pour rien, je l'ai vécu comme LA
PUNITION. Un sentiment de viol, de vol de paternité. Bien sûr, je suis un salopard
de père pour certaines d'entre vous mais je trouve encore plus dégueulasse de la part de
la mère d'avoir fait deux enfants ( parcequ'elle a refait le coup à un autre ) sans père.
C'est immorale et bien plus encore mais apparemment beaucoup d'entre vous ne comprennent
pas et ne vois en l'homme qu'une bite.
Un enfant c'est le fruit d'un amour, c'est une grande décision, c'est d'ailleurs la plus grande décision
qu'un être humain est a prendre. Ce n'est pas un caprice d'enfant gâtée.
Aujourd'hui, vos mensonges ne tiennent plus la route.
ON décide d'avoir un enfant mais on impose pas un enfant sous pretexte d'un pseudo accident.
En plus, dans tout ça le plus malheureux c'est l'enfant.
Accepteriez vous, que votre mère ai décidé que vous n'aurez jamais de père ou vice versa.
L'enfant un jour ou l'autre, va vous pourrir la vie car la sienne sera d'avance pourri.
Je sais ça, je l'ai vécu, c'est aussi mon histoire.
Et j'en veut chaque jour qui passe a ma mère de ne pas connaitre mon père.

ce qui a été mon cas en
et que j'assume à 100/100.
J'ai était trés malheureux
85
bonjour,

je viens de me retrouver dans une situation similaire à la tienne: ma maitresse vient de m'annoncer qu'elle est enceinte et qu'elle compte garder le bébé. Depuis je ne vis plus et ne pense qu'à cela, je me sent pris en otage. De plus je suis marié avec enfants et je n'ai jamais eu l'intention de quitter la femme avec laquelle je vis. Comme d'autres hommes dans le forum, j'ai été victime d'un accident de pilule; Je ne sais vraiment pas quoi faire. si certains peuvent m'aider...
-15
maya13 > RWX
10 nov. 2009 à 19:12
Comme quoi la fidélité est une bonne chose!!!
43
Tu prend une grande partie dans mon coeur ! Je te comprend tellement.. Honte de dire qu'une femme peu faire ca.. JE Nétait pas pour les avortement auparant, mais aujourd'hui mon fils passe la meme chose, Quelle honte qu«'une femme puisse faire ca a un homme.. c'en est meme ecourrant! Si je pouvait moi meme sortir la loi sur l'avortement , ca sera que l'homme ait le meme droit que la femme. Moi mon fils a fréquanter une femme seulement un mois, un inconnue, faut croire qu'il était inocent, fessait trops confiance, sans penser qu'une femme de 13 plus que lui pouvait lui mentir sur la conception d'un enfant........ elle est tombée enseinte dans le premier mois........ Fiere d'elle, elle lui dit que maintenant elle va aller pour son cash........ J'ai honte de savoir que c'est une femme....... désolé mais tous les femme ne son pas pareil...... merci pour nous faire entendre ton experience... moi je sohuite qu'elle se fait avorter dans les jours a venir, si non c'est gacher une vie d'un autre bon homme...... :)
0