Paris - aéroport en taxi : tarifs 2020

Un forfait taxi s'applique pour les courses de taxi Paris-Roissy et Paris-Orly. Le point sur les prix en vigueur en 2020 entre ces aéroports et Paris.


Réglementation

En 2015, le gouvernement de l'époque a instauré des prix forfaitaires pour les courses de taxis entre Paris et les aéroports d'Orly et de Roissy. Ce principe, déjà applicable dans d'autres grandes villes d'Europe, est simple : les clients qui effectuent ces trajets se voient appliquer un tarif unique, quel que soit le nombre exact de kilomètres parcourus. Ils ne sont donc plus facturés au km, mais selon une grille forfaitaire dont les montants dépendent de l'aéroport et de la zone d'arrivée ou de départ.

Prix

Les prix de ces forfaits ont été augmentés en 2020 (arrêté du 24 décembre 2019 publié au Journal officiel du 29 décembre 2019).

4 tarifs sont définis. Ils dépendent de l'aéroport (Roissy ou Orly) et de la rive droite ou gauche de la Seine.

Roissy

Entre l'aéroport de Paris - Charles-de-Gaulle et Paris « rive droite » : 53 euros (50 euros en 2019).
Entre l'aéroport de Paris - Charles-de-Gaulle et Paris « rive gauche » : 58 euros (55 euros en 2019).

Orly

Entre l'aéroport de Paris-Orly et Paris « rive droite » : 37 euros (35 euros en 2019).
Entre l'aéroport de Paris-Orly et Paris « rive gauche » : 32 euros (30 euros en 2019).

Paiement

Un taxi peut refuser d'être payé en chèque. En revanche, il doit obligatoirement être équipé d'un terminal de paiement et ne peut pas refuser le paiement par carte bancaire, cf. taxi et carte bancaire : ce que dit la loi.

Entrée en vigueur

Les tarifs entrent en vigueur à une date fixée par arrêté préfectoral et au plus tard le 1er février 2020.

Crédits photo : © Delphotostock - Fotolia.com

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une