Rupture période d'essai initiative de l'employeur après ARE

Résolu
Eliott1249 Messages postés 1 Date d'inscription samedi 18 mai 2024 Statut Membre Dernière intervention 18 mai 2024 - 18 mai 2024 à 17:28
Milousky Messages postés 721 Date d'inscription samedi 7 mars 2020 Statut Membre Dernière intervention 22 juin 2024 - 19 mai 2024 à 09:03

Bonjour à tous,

Merci du temps que vous voudrez bien accorder à la lecture du cas particulier suivant.

Suite à rupture conventionnelle suite à 1 an et 10 mois d'activité, j'ai ouvert des droits au chômage dont je n'ai pas pu profiter ayant retrouvé un emploi sous grosso modo un mois. Je n'ai pas perçu l'ARE suite au délai de carence assorti au versement en argent de mes jours de congés restants (1,5 mois).

Ça se passe très mal pour ma période d'essai (4 mois dans la convention Syntec) qui a débuté il y a 2 semaines. C'est assez tendu et je pense demander à l'employeur de rompre la période d'essai à son initiative pour percevoir l'ARE et partir sur une nouvelle recherche d'emploi.

Mais suite à la lecture de posts sur le net, j'ai l'impression qu'il faut travailler 65 jours minimum pour pouvoir en profiter.

Du coup ce n'est pas très clair. Quelqu'un ayant été confronté à ce cas ou ayant de l'expérience dans le domaine saurait-il m'aiguiller plus en détails ?

Merci par avance et bon weekend.

Eliott

A voir également:

1 réponse

Milousky Messages postés 721 Date d'inscription samedi 7 mars 2020 Statut Membre Dernière intervention 22 juin 2024 155
19 mai 2024 à 09:03

Bonjour

Vous mélangez les situations.... 

Si vous avez ouvert des droits (1ere ouverture ou rechargement des droits) vous pouvez parfaitement mettre fin volontairement à un emploi repris sans perdre vos droits à condition d'avoir retravaillé moins de 65 jours en tout ( 3 mois - tous emplois repris confondus) depuis l'ouverture originelle des droits 

Pas de problème donc si c'est vous qui mettez fin à la période d'essai avant d'avoir  travaillé 3 mois  

1