Patron très malhonnête que faire!

Samuel - 10 nov. 2021 à 12:09
dna.factory Messages postés 25081 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 20 juin 2024 - 12 nov. 2021 à 10:18
Bonjour, merci de me lire.

J'ai changé de vie et déménagé dans une région très éloignée de chez moi en acceptant un CDI dans un restaurant.
Je suis cuisinier et c'est ma passion. Au début, le restaurateur a voulu me recruter par un dispositif pole emploi qui consiste a faire une formation au sein de l'établissement et terminer par une embauche en CDI.

J'ai accepté, même si je ne voyais pas le but de me former en cuisine puisque j'avais déjà de l'expérience. On me dit que la formation est de 25h par semaine auprès du chef du restaurant. Donc, j'ai commencé la formation le 1 er juillet 2021. La première semaine on me montre comment la cuisine fonctionne, je regarde le chef qui est dans la cuisine, il m'apprend ses recettes.

La deuxième semaine, on me demande de cuisiner mes propres recettes. Mes recettes se vendent très bien et le patron de restaurant est super content.

A partir de la troisième semaine, on me demande de cuisiner systématiquement à tous les services car les clients ne commandent plus que mes plats. L'autre chef n'est plus là. Le problème c'est que la je n'apprend déjà plus rien, en fait, je travail. Et cela a duré pendant toute la soit disant formation, travail 45h par semaine pendant 2 mois puis le restaurateur a demandé à pôle emploi d'allonger la période de formation à 3 mois car soit disant "je n'étais pas prêt", cela faisait 2 mois que je vendais des plats tous les jours à des centaines de clients... Et tout cela pour une rémunération par pole emploi de 600€.
Le restaurateur aussi a été payé par pole emploi pour soit disant payer des formateurs dans son entreprise !!!

J'ai continué jusqu'à la fin de la formation et j'ai obtenue un CDI. Après 1 mois en CDI, je travail du mardi au dimanche, 8h par jours, parfois plus. J'ai 1 jour de repos par semaine et je suis payé au SMIC !
Est ce que c'est normal ?
Après avoir vu ma première paye, j'ai calmement fait la remarque au patron qu'il avait oublié mes heures supplémentaires (il a compté 35h par semaine alors que j'en fait jusqu'à 48 parfois !)
Il s'est mis dans tous ses états, m'a insulté devant tous mes collègues ! Il m'a déballé tous ses problèmes financiers, qui ne m'intéressent pas comme si je ne devais même pas rêver une seule fois qu'on me paierait mes heures supplémentaires.

Je ne peux pas croire que ce genre de personne puisse me rendre esclave d'une telle manière !
Je suis vraiment désespéré de cette situation. L'ambiance est horrible: le patron du restaurant traite mes collègues comme des chiens (eux non plus ne sont pas payé sur leurs heures supp), ils sont tous étrangers, ils les a fait venir de l'étranger avec des visa donc ils acceptent la situation. Si il ne peux pas payer les heures supplémentaires, alors, qu'ils me donne des journées de repos...
Parfois aussi, mon patron décide que je n'ai pas mérité d'avoir un repas à manger ce jour là. Je rentre donc l'estomac vide a 23h30 le soir après 4 ou 5h de travail.
Ceci est purement de l'esclavage.

Il faut savoir que j'ai vraiment tout quitté pour ce job et je vis a 80 km de ma femme, je ne la vois que 1 jour par semaine. Je n'ai pas le temps de me reposer, pas le temps de vivre. Dans ce cas là, je veux au moins un bon salaire ! Je ne veux pas quitter ce travail car je ne peux pas me retrouver sans rien dans un endroit que je ne connais pas. J'ai un crédit à payer. Je ne peux pas revenir en arrière... Je veux juste que mon patron se conforme à la loi et qu'il paie ce qu'il me doit.

Non je ne veux pas encore une fois saisir les prud'homme car mon dernier travail s'est terminé au tribunal car mon ancien patron ne m'avait pas payé pendant 6 mois. Je ne veux pas ressaisir le prud'homme 1 mois après la condamnation de mon ancien employeur qui ne m'a toujours pas versé l'intégralité des sommes du et qui ne le fera pas. Car le prud'homme ne m'a pas fait justice (même avec un avocat), et je n'y crois plus. Que faire, aidez moi...

3 réponses

dna.factory Messages postés 25081 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 20 juin 2024 12 560
Modifié le 10 nov. 2021 à 14:21
Je ne veux pas quitter ce travail [...]
je ne veux pas encore une fois saisir les prud'homme

Dans ce cas, la solution est simple... Vous ne pouvez rien faire.

C'est même à se demander pourquoi vous vous êtes embêté à poser la question.
Vous attendez vous qu'un doigt accusateur descende du ciel et que votre patron réalise de lui même que c'est un connard fini et qu'il vous offre 100 000 euros pour se faire pardonner sans même que vous ayez à lui demander ?

Vous avez deux solutions :
- vous l'assignez au prud'homme, au risque de voir empirer le harcèlement, y compris au niveau physique
- vous quittez ce poste pour un autre que vous aurez recherché et trouvé par vous même.

Vous ne voulez pas le faire. Bah tant pis. D'autre le feront et auront un travail interessant, bien payé et dans de bonnes circonstances, pendant que vous continuerez à vous plaindre qu'on ne fait rien pour les employés en France.

Je suppose que vous pouvez allez voir un médecin et vous faire faire un arrêt maladie de complaisance... Ca ne réglera rien sur le long terme.


0
Bonjour.

Tel que vous décrivez la situation, vous êtes en train de battre contre un moulin à vent. Personne ne voudrait d'un tel employeur.

Il serait préférable pour vous, de consacrer votre temps libre, à la recherche d'un nouvel emploi.

Si votre précédent employeur n'a pas fait appel du jugement et qu'il ne vous a toujours pas payé la totalité de votre dû, voir auprès d'un huissier.
0
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 443
10 nov. 2021 à 17:14
Quelque chose me chagrine que faites vous du registre des heures
Les chefs d'entreprises enregistrent sur un registre ou tout autre document l'horaire nominatif et individuel de chaque salarié ainsi que les périodes de travail qu'il a réellement effectuées, pour chacun des jours, où il n'est pas fait une stricte application de celui-ci.

Ce document est émargé par le salarié au moins une fois par semaine et tenu à la disposition de l'inspecteur de travail.
0
Il n'y a pas de tel registre. Je n'ai jamais émargé de documents sur ma présence...
0
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 443 > Samuel
10 nov. 2021 à 17:33
C'est obligatoire
Appelez l'inspection du travail
Franchement je ne vous comprends pas on recherche partout du personnel en hcr et vous vous restez dans une entreprise pourrie. Vous êtes maso vous aimez être maltraité ?
0
Samuel > tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024
10 nov. 2021 à 17:46
Après 3 ans de recherche de travail, sans permis, sans revenus, on m'a promis un CDI. J'ai fait une formation de trois mois pour avoir le précieux grale. J'ai dépensé 1300 euros pour trouver un appartement juste à côté du travail. J'ai enmenagé il y a trois semaines.
Et maintenant il faut me résoudre à quitter ce travail que pourtant j'aime tant car les clients sont heureux de manger ce que je cuisine. Tout ça à cause du patron . Toute ma famille compte sur mes revenus. Alors non je ne suis pas maso je suis juste dans un traquenard ! Trouver un CDI en restauration comme ça c'est pas si facile !
Bien sûr j'ai conscience que je peux juste partir mais subir cette humiliation encore de ne pas avoir de travail je n'en peux plus !
0
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 443 > Samuel
10 nov. 2021 à 17:52
Envoyez des cv près de votre lieu d'habitation
0
dna.factory Messages postés 25081 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 20 juin 2024 12 560 > Samuel
Modifié le 12 nov. 2021 à 10:53
je suis juste dans un traquenard ! Trouver un CDI en restauration comme ça c'est pas si facile !
Et encore une fois, qu'attendez vous de nous ?

Dès l'instant où vous dites ne pas vouloir aller au prud'homme, vos recours sont limités. Vous ne pourrez pas convaincre, et encore moins forcer votre employeur de respecter la loi sans passer par là.

Donc on en reviens aux points indiqués dans mon message d'origine.
Soit vous vous battez en allant devant la justice
Soit vous fuyez en cherchant une autre entreprise, voir carrément en démissionnant tout court.
Soit vous vous laissez manger en restant dans cette entreprise à ces conditions. Quitte à réévaluer vos options dans un an ou deux.
Nous ne pourrons pas vous dire quelle est la bonne solution. Encore moins quelle est la bonne solution pour vous.
Pour moi, dans ma situation, la bonne solution est de trouver un autre emploi mieux payé, donner ma démission, et aller remercier mon employeur pour m'avoir motivé à chercher ailleurs.
Mais il y a 20 ans, j'ai accepté des CDDs à répétition à 400 km de ma résidence officielle sans rien dire... Et c'est ça qui aujourd'hui me permet de choisir mon emploi.
0