Tva calcul en pourcentage

Signaler
-
 mulder -
Bonjour,

Je débute dans le statut auto entrepreneur en tant que mandataire immobilier.
J'ai bien sur plusieurs questions sur la gestion de cette dernière notamment et commençons par la plus basique la tva.

Pour passé de ma commission TTC a HT sur ma facture, je dois faire une tva a 20%
Mon premier calcul a été le suivant
10 000 € de com TTC - 20% = 8000 € HT (cout tva 2000 €)
Mais sur les simulateurs en ligne de calcul de la TVA 0 20% me donne en résultat 8 333.33 € HT (cout tva 1 666.67 €).
Comment expliquer cette différence ?
J'ai vu que le calcul était 10 000/ 1.2 mais je ne le comprends pas.
Un pourcentage est juste normalement une déduction - 20% ?
Merci par avance pour votre aide

5 réponses

Bonjour,

Une entreprise n'est pas viable, sans un minimum de bases concernant la partie administrative.
Donc faire une formation, voir auprès de la chambre des commerces ..
Bonjour.

Fâché avec l'arithmétique ?

HT 100 + 20% TVA [calculé sur le ht] = TTC 120
Tout est là.

Partant d'un TTC, pour trouver il faut diviser le TTC par 1.20 si le taux de TVA est de 20%.
1.20 correspond à un ttc ; 1.00 au ht et 0.20 à la tva
Messages postés
1270
Date d'inscription
dimanche 26 juillet 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 juin 2021
1 045
Bonjour Mulder,

Pour votre information, le statut d'auto-entrepreneur n'existe plus depuis le 1er janvier 2016.
Il serait temps de vous mettre a la page.
Il a été remplacé par le statut de micro-entreprise.
dans les deux cas, il s'agit d'un statut FISCAL, votre statut JURIDIQUE sera l'Entreprise Individuelle (EI).

Pour le calcul de TVA, de mémoire, on apprends cela au cours moyen (CM1 ou CM2).

HT x taux de TVA = TVA puis HT + TVA = TTC
10.000 X 0,2 = 2.000 (donc total 12.000)
8.000 X 0,2 = 1.600 (donc total 9.600)
8.333,33 X 0,2 = 1.666,67 (donc total 10.000).

Quand a la réponse que vous avez faites a un helpeur (Lechatdegastonlagaffe) ci-dessus, oui vous pouvez travailler illégalement et payer des charges URSSAF, car ce n'est pas a l'URSSAF de contrôler votre légalité.
Ce n'est pas non plus à l'ANPE (Pole emploi) de vous diriger vers tel ou tel statut. Pole Emploi est rempli de fonctionnaires qui n'ont jamais créé d'entreprise (et qui n'en créeront jamais) et qui ne savent pas ce que veux dire "rentabilité". Ils sont là pour vous trouver un emploi (salarié), pas pour vous aider a créer un business.
De même, le registre du commerce via le CFE de la CCI n'est pas là non plus pour vérifier la légalité de votre activité. C'est a vous, et vous seul de vérifier que vous exercez en toute légalité.

Croyez vous que l'URSSAF, que Pole Emploi ou la CCI vérifient qu'un chauffeur routier est bien titulaire du permis de conduire "poids-lourds" pour qu'il puisse créer sa société??? Certainement pas!

Vous avez comme projet de créer votre propre activité, et je ne peux que vous en féliciter.
Néanmoins, une petite formation auprès de la CCI ne serait pas du luxe pour vous aux vues de vos importantes lacunes (tant en juridique qu'en mathématique).
Des gens comme vous, j'en vois passer des dizaines par mois à la CCI qui pensent que, "vu que tout le monde fait comme ça, c'est forcément légal".
Il y a 500 ans, 99,99% de la population pensait que la terre était plate... Vous auriez fait parti de ces gens juste parce qu'ils sont plus nombreux que ceux qui pensent l'inverse...
Réfléchissez par vous-même, vous aurez moins de mauvaises surprises.

Cordialement,
Messages postés
857
Date d'inscription
samedi 21 avril 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
515
Bonjour

Je vais vous simplifier fortement le calcul. Pas besoin de calculatrice, d'ordinateur ni même de cerveau.

Il n'y a rien à calculer car vous exercez ILLEGALEMENT votre métier.

Les activités relevant de la TVA immobilière : marchands de biens, lotisseurs, agents immobiliers, etc... sont interdites aux auto entrepreneur ou micro entreprises.

Source : site du ministère de l'économie et des finances.

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/micro-entreprise-auto-entreprise-activites

Voilà un problème de résolu. Reste à vous trouver un autre métier avant d'avoir des ennuis...

Bonjour,

Donc plus de 35 000 personnes travail de manière illégale en déclarant leurs impôts et en payant l'URSSAF ?
L"anpe qui nous dirige vers ce statut en connaissant notre situation est en faute ou de mauvais conseils ?
Le registre du commerce qui nous enregistre pour cette activité au régime d'auto-entrepreneur ne connait pas son travail ?

Il ne faut pas confondre mandataire immobilier et agent immobilier en agence

J'ai de gros doute ....
Messages postés
857
Date d'inscription
samedi 21 avril 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
515 > mulder
Tout d'abord, je n'ai pas inventé le "etc...". Il est bien sur le site internet concerné, il s'agit bien d'un secteur relevant de la TVA immobilière. Donc pour moi cela vous concerne. Si un auto entrepreneur parle de TVA, c'est qu'il y a un problème.

Des tas de gens roulent sur l'autoroute à plus de 130 km/h, ce n'est pas pour autant que c'est légal.

Enfin, vu le niveau de votre question, un simple calcul de pourcentage faisant partie du programme de l'école primaire, je me permets de mettre sérieusement en doute vos compétences.
>
Messages postés
857
Date d'inscription
samedi 21 avril 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021

Bonjour.

Suis à 100% en désaccord avec votre réponse.
Messages postés
857
Date d'inscription
samedi 21 avril 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
515 > gitane2229
Bonjour,

Je connais vos très (trop ?) nombreux messages sur ce forum.

Il s'agit très souvent de copier coller d'informations trouvées sur d'autres sites internet.

La question ici est ; sur quel site avez-vous trouvé cela ?

Moi je donne mes sources ; un site en ".gouv.fr" donc officiel.

Trouver des sites qui disent que l'auto entreprise est légale dans ce domaine ce n'est pas difficile. Tous les réseaux immobiliers qui exploitent la naïveté des personnes en situation précaire le disent.

Soyons clairs, légal ou pas légal, ces réseaux ne permettent pas à leurs consultants de vivre dignement d'une activité.

En avez-vous déjà vu de ces gens ? Oui. Où ? Dans la rue devant chez vous où leur boulot consiste à déposer des tracts publicitaires dans les boites aux lettres. Tracts qu'ils ont payés eux-mêmes et qui leur rapporteront des clopinettes car les réseaux embauchent des milliers de ces naïfs.

Donc si vous avez un petit peu d'intelligence, vous cesserez d'aider les victimes à devenir des victimes d'un système pourri.
>
Messages postés
857
Date d'inscription
samedi 21 avril 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021

Bonjour,


Sur la partie juridique comme expliqué je débute donc je n'ai pas le recule nécessaire pour être pertinent sur le sujet, j'apprends. Je connais les grande ligne mais découvre les détails.
Mais depuis de nombreuses années (9 ans environ) j'ai vu l'évolution de deux membres de ma famille qui ce sont lancer dans ce travail de mandataire immobilier et qui s'éclate dedans.
Le côté financier est effectivement dur dans un premier temps, car contrairement à un salarié il n'y a pas de fixe à la fin de mois. Beaucoup abandonne au bout de 6 mois / 1 an selon les situations de chacun (chômage en cours qui aide au lancement, argent de côté en début d'activité...).
Ce travail demande de l'investissement pour parfois aucun résultat, même au bout de plusieurs mois.
La difficulté vient du fait que chaque personne est différente, certain ont besoin d'assistanat d'autre plus autonome s'habitue à travailler seul.
Mais une fois lancer je peux vous assurer que contrairement à ce que vous pouvez penser, la rémunération permet de vivre dignement.

J'étais militaire pendant plus de 20 ans dans une troupe qui demandait un investissement total, la aussi il y avait une sélection naturelle, beaucoup abandonnant face à la difficulté physique ou mental.
Dans chaque travail qui demande un investissement sans garantis il existe un risque, la réussite n'en ai que plus belle.
Les deux membres de ma famille que j'ai vu évoluer sont aujourd'hui pleinement épanouie dans ce magnifique travail et gagne bien plus que ce que je pouvais faire dans l'armée (même sur mes missions ext).

Je ne remets pas en cause votre connaissant du côté juridique, mais je pense que vous faite erreur sur certains points de ce travail.
Il n'est pas adapter a tout le monde, il est dur, mais si on trouve son équilibre et que l'on veut vraiment s'investir, il apportera à coup sûr une satisfaction mental et financière.
Bonjour.

Agent immobilier et mandataire immobilier sont deux statuts différents.
Un mandataire en immobilier peut exercer en entreprise individuelle et relever du régime fiscal de la micro entreprise [contrairement à un agent immobilier pour qui la micro n'est pas possible].
Un mandataire signe un contrat de mandant avec un agent (ici dans le domaine de l'immobilier). Le mandataire exerce au nom de l'agent.

Ensuite, en tant que micro, vous êtes soumis au plafond de chiffre d'affaires HT à ne pas dépasser. Condition à respecter pour bénéficier du régime micro.
Il y a également un autre plafond de chiffre d'affaires à respecter pour bénéficier de la franchise en base de la TVA.
Concrètement pour vous :
- facturation sans TVA
- aucune déclaration fiscale (TVA) à faire

Je vous conseille vivement de vous rapprocher de votre CCI (chambre de commerce et d'industrie) et de voir s'il y des formations (2 ou 3 jours) pour les micro entrepreneurs.
Formation indispensable afin d'acquérir les bases.

Cdt
Bonjour gitane2229,

Je vous remercie pour votre réponse.
La facturation est faite sur un ttc par la vente d'un bien (facture en direction de ma gestionnaire), de mon côté je suis effectivement en HT par mon statut de micro entreprise.
Je ne reçois pas directement ma commission chez le notaire, c'est mon enseigne qui me reverse en HT.
Donc la facture ou il y a le calcul de la tva est entre mon enseigne et moi-même ou on soustrait cette dernière.
Concernant le CA limité de 34 400 €, commençant mon activité je suis sur la finalisation de ma première vente, donc pas de risque de bascule dans la tranche qui m'imposait la TVA.

Lorsque je basculerais dans cette tranche, je réfléchirais au passage a l'EIRL.

Je vais me renseigner sur une possible formation dès maintenant, on m'avait conseillé de la faire uniquement au passage a l'EIRL

Je vous remercie encore une fois pour votre réponse

Cdt,
> mulder
Lorsque vous avez concrétisé une affaire, vous devez établir une facture HT à votre mandant (c'est à dire l'agence) qui est votre débiteur.
Vous devez mentionner sur chaque facture : "TVA non applicable - Article 293B du CGI" [CGI Code Général des Impôts]

Micro Bic et ses 2 plafonds :
- Chiffre d'affaires HT 72600€ (faire prorata pour la 1ère année d'activité, sur 365 jours, pour savoir si vous avez été en dépassement ou pas).
Ex : si début d'activité le 1er avril 2021 ===) plafond 72600€ : 365 jours x 275 jours d'activité = 54699€ HT. Pour autant, vous pouvez rester au régime micro la 2è année, même si dépassement sur 1è année.
- TVA liée au plafond de 34400€ HT
La franchise en base est acquise sur la 1ère année, quel que soit la date de début d'activité, et tant que les 34400 ne sont pas dépassés. Il n'y a pas de calcul de prorata.
En micro, année sous-entend toujours année civile.
Voir si vous êtes concerné par les seuils de tolérance (légèrement supérieurs aux seuils "normaux").

EIRL
C'est un statut juridique d'exercice d'une profession.
Un seul associé.
Avec les contraintes et coûts liés au statut sociétaire, telles que tenue d'une comptabilité complète, bilan, compte de résultat, honoraires du comptable, etc.

IMPOT sur le revenu lié à votre activité
Voir les 2 formules pour lesquelles vous avez le choix, et en fonction de celle vous étant la plus favorable.
Versement forfaitaire libératoire (% sur votre chiffre d'affaires HT) (sur option) ou,
Impôt suivant le barème progressif.

Félicitations pour cette première transaction, et bonne continuation à vous,
ou plutôt bons vents comme on dit chez nous.

Cordialement
Messages postés
114
Date d'inscription
mardi 16 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2021
29 > gitane2229
Tout à fait d'accord avec les informations que vous avez fournies à Mulder.
Manifestement, vous connaissez le sujet, ce qui n'est pas le cas de tous les intervenants dont certains font preuve d'une agressivité révélatrice qui n'a pas lieu d'être envers des gens qui ont le mérite de rechercher de l'information pour mieux travailler.
Merci pour vos précieux conseils et bien cdt.
>
Messages postés
114
Date d'inscription
mardi 16 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2021

Je peux comprendre certains commentaires, car le manque de précision dans mes écrits dû à l'ignorance de la vie civil et entrepreneuriale n'aide pas.
Après on est tous spécialistes d'un domaine, le mien était bien loin de ma vie actuelle et le connaissant parfaitement, j'ai du moi aussi dans certains cas peut être répondre d'une manière qui n'a pas aidé le demandeur.
Ce qui peut paraitre simple car on le maitrise depuis longtemps, peu également ressemble a du mandarin pour d'autre.
Merci pour votre soutien ^^
> gitane2229
Un grand merci pour ces informations si précises.
Je vais aborder cela avec mon parrain (nous faisons étape par étape dans la formation générale de ce nouveau métier passionnant), mais je voulais commencer à m'intéresser au sujet, histoire de ne pas être trop être perdu sous les informations.
J'attendais d'avoir ma première vente pour aborder le juridique et fiscale, car la partie immobilière est déjà assez vaste ^^
Je vous souhaite également le meilleur dans ce magnifique travail

Cordialement