Loi : Adulte sans enfant dans une aire de jeux

Signaler
-
Messages postés
81848
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 juin 2021
-
Bonjour,

Je ne sais pas trop où poster ce sujet, mais voilà, en milieu de semaine, je suis allée déjeuner sur un banc public, situé dans l'espace d'une aire de jeux extérieure pour enfants. Je l'ai déjà fait quelques fois mais ce jour là, il y a des parents qui m'ont "engueulée" car soi disant, ces bancs sont réservés aux parents ou accompagnateurs d'enfants et qu'un adulte sans enfant n'a rien à y faire. Ils m'ont dit d'aller ailleurs et m'ont montré le seul banc situé en dehors de l'aire de jeux, juste en face, mais sale et en plein soleil...

Je précise qu'il y a 4 bancs dans ce terrain de jeux, les 3 restants étaient tous libres et il n'y avait que ces deux parents, pas d'autres personnes, donc il y avait de la place pour eux, alors je ne vois pas en quoi je dérange. Et j'étais arrivée en premier. (De toute façon, je ne vais manger là-bas que quand il reste de la place pour plusieurs parents, c'est normal qu'ils aient la priorité et en général, je n'y vais que lorsque il n'y a pas ou très peu d'enfants vu que je n'aime pas le bruit, surtout quand je mange).


Donc, j'aimerais bien savoir s'il y a un règlement ou une loi qui interdit la présence d'une personne (ado ou adulte) sans enfant dans un jardin d'enfants. Rien n'est indiqué dans le règlement de cet espace de jeux.

Merci d'avance.

3 réponses

Bonjour,

L'air de jeux étant sur un espace public, c'est ouvert a tous.
Donc vous pouvez librement vous mettre sur un banc.

Bonjour, merci pour votre réponse.
C'est bien ce qu'il me semblait mais ces parents étaient prêts à demander aux policiers (la police municipale est à coté de l'aire de jeux) de me faire partir. Du coup, je suis partie avant qu'ils les appellent pour éviter un conflit pour rien...
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 30 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2021
1
bonjour, comme l'a dit 127 c'est un espace public, donc vous avez le droit d'y rester. Visiblement, vous êtes tombé sur des abrutis !
Messages postés
15102
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 juin 2021
4 474
Bonjour,

Des abrutis, ou simplement des parents inquiets pour leurs enfants.
Avec ce qui se dit et ce qu'on entend sur les prédateurs sexuels, les pervers, les pédophiles...
Il y a peut-être une explication contextuelle qu'on ne connaît pas !

Cdt
Messages postés
13286
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2021
6 838 >
Messages postés
15102
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 juin 2021

Bonjour,

Là, on tombe dans la parano. On se croirait dans Minority Report.
On est jugé pour la simple potentialité.
On est accusé alors qu'il n'y a même pas la moindre intention belliqueuse.

Juridiquement, à moins qu'une règle (officielle et non morale) interdise sa présence, l'internaute a tout à fait d'être présent à cet endroit.

CB
>
Messages postés
15102
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 juin 2021

Peut-être mais la réponse juridique est...
Non, personne ne peut l'empêcher de s'asseoir sur un banc dans un lieu public
Alors que cette personne laisse ces gens appeler les flics..ce sera l'occasion dune bonne tranche de rigolade..
Messages postés
15102
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 juin 2021
4 474 > Lecture
On est bien d'accord que c'est de la parano de la part des parents.
On est bien d'accord aussi qu'il n'y a juridiquement rien qui empêche cette personne sans enfant de s'asseoir sur un banc.
Mais de là à traiter les parents d' "abrutis"...
Messages postés
81848
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 juin 2021
13 649
" Mais de là à traiter les parents d' "abrutis"... " : c'est vrai, ça.
Faut pas pousser non plus.
On ne peut pas là les traiter d'abrutis sans autre preuve.
"Névrosés" ou "détraqués" semble plus approprié, du coup ....

Et peut-être aussi "usurpateurs" : en tant que simples quidams (ou quihoms) ils n'ont aucune autorité pour réglementer le fonctionnement d'un espace public.

La prochaine fois, avant d'aller vous installer sur un de ces bancs, ou même dès demain si vous êtes dans le coin, demandez donc clairement à l'un des policiers municipaux si ce parc est ouvert à tout public et si vous pouvez vous y poser pour déjeuner.
Sans même évoquer la question des enfants.
Mais en vous référant au règlement affiché, probablement signé du maire.