Rupture conventionnelle demandée par mon employeur

Signaler
-
Messages postés
34777
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2021
-
Bonjour à tous,
Suite à une réorganisation de mon service, la RH m'annonce qu'il n'y a pas de poste pour moi et ne peut pas me reclasser.
La RH me propose une rupture conventionnelle ! sauf qu'il s'agit d'un licenciement abusif déguisé. Je n'ai franchement pas envie de me retrouver au chomage après 9 ans dans cette entreprise...
A priori, la loi macron 2017 précise que mon indemnité max serait de 9 mois de salaire. Ai-je intérêt à aller dans le sens de la RH en acceptant une rupture conventionnelle ou dois-je exiger un licenciement à l'amiable (qui me permettrait de saisir la justice ensuite) ?
Ai-je intérêt à prendre un avocat pour me défendre ? Ou est-ce que si je prends un avocat je n'aurais pas plus que 9 mois de salaire dans tous les cas ?
Autre question : Que se passe t'il si je refuse de signer la rupture conventionnelle ? Est-ce que je reste dans les effectifs de l'entreprise (et donc payée) jusqu'à ce qu'un arrangement soit trouvé ?
Merci,

3 réponses

Messages postés
34777
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2021
7 457
Pourriez vous me faire parvenir le texte ou lindemnite de rupture est de 9 lois pour 9 ans car il y a un problème

https://www.village-justice.com/articles/ordonnances-macron-qui-change-pour-les-salaries-avec-plafonnement-des,25765.html

C'est 9 mois maximum pour 9 ans d'ancienneté.
Vous pouvez refuser la rupture conventionnelle et s'ils veulent vous licencier, ils le feront. Mais vous pouvez aussi profiter de cette volonté de leur côté de faire une rupture en négociant une indemnité supplémentaire. Demandez 2 ans de salaire, ils vous feront sûrement une contre-proposition...ou pas.
Messages postés
34777
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2021
7 457
Coucou gege parle moi dzs indemnités supra légales