Locataire repousse état des lieux d'entrée

Signaler
-
Messages postés
40256
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2021
-
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un appartement.
J'ai trouvé un locataire et nous avons signé le bail le 1er mars pour début location le 15 mars.
Le 15 mars il m'annonce qu'il est malade (Covid) et qu'il doit rester en isolement jusqu'au 24 mars.
Mais il repousse encore la date pour faire état des lieux et remise des clefs.
En attendant, je ne perçois donc aucun loyer.
Quel recours, quelle procédure?
Merci pour votre aide.

1 réponse

Messages postés
40256
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2021
10 677
bonjour,

voir le § "En tant que bailleur, que faire si mon locataire ne peut pas réaliser l’état des lieux ?" de ce lien https://blog.flatlooker.com/tous-nos-dossiers/coronavirus-immobilier/coronavirus-etat-des-lieux/
extrait :
<< Il convient avant tout de comprendre la situation. Si le locataire souhaite emménager mais ne peut pas se déplacer, des accords à l’amiable peuvent être trouvés.
Juridiquement, si le bail est signé, il débutera normalement à la date d’effet, mais nous recommandons une approche à l’amiable dans cette situation exceptionnelle. Il est possible de prévoir un report des paiements, ou bien une franchise de loyer pour les jours non occupés à cause de l’épidémie du coronavirus qui aurait empêché le locataire de venir emménager. >>

Votre locataire pourrait aussi mandater une personne de confiance pour faire à sa place un EDLE contradictoire avec vous, sachant qu'il dispose lui et lui seul = pas le bailleur), de toute façon, de 10 jours à partir de la remise des clés pour compléter l'EDLE.

Vous pouvez également contacter l’ADIL la plus proche du lieu de la location : des juristes de l’immobilier vous conseilleront gratuitement.
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –