Accident velo contre voiture loi badinter, assurance, prejudice corporel

Signaler
-
 doubleforce -
Bonjour,
Bonjour,
Bonjour mon fils de 21 ans a eu un accident de vélo contre une voiture qui lui a occasionné une triple fracture de la cheville
Opération, immobilisation, séances de kiné et certainement des séquelles
Ayant peu de confiance dans les assurances pour les indemnités du préjudice corporel
J'ai pris l'initiative de contacter un cabinet d'expertise afin qu'il prenne éventuellement le dossier en main
Après étude du dossier ils m'envoient ce jour par mail leur convention d'honoraire, la délégation d'honoraire, le mandat et l'autorisation des données personnelle que je dois signer avec docusign signature que nous n'avons toujours pas envoyé
Parallèlement à cela je reçois 6 heures plus tard un autre mail de leur part disant qu'il ont déjà contacté notre compagnie assurance ainsi que la compagnie adverse afin de leur faire part de leur intervention sur notre dossier

Je trouve cela un peu précipité je n'ai même pas eu le temps de consulter leur document ainsi que d'organiser une réunion de famille afin de savoir si tout le monde est d'accord en commençant par l'intéressé que déjà ils commencent le job

D'autre part est-ce vraiment judicieux de faire intervenir une société d'expert en dommage corporelle immédiatement alors que nous n'avons encore même pas reçu notre première avance sur l'indemnité finale qui devra nous être obligatoirement versé selon la loi Badinter
D'autant plus que je viens d'apprendre qu'ils nous prélèveraient 15% sur nos indemnités à titre provisionnel ou définitif
Merci de d'avance de m'apporter vos lumières

3 réponses

Messages postés
70
Date d'inscription
samedi 16 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2021
29
Bonjour

Votre fils devrait faire intervenir sa protection juridique incluse dans son contrat Responsabilité Civile ou la votre s'il réside encore chez vous; auquel cas les honoraires d'un avocat spécialisé en dommages corporels et un expert éventuel seraient pris en charge partiellement.de façon forfaitaire selon les contrats.
Messages postés
2098
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021
615
Bonjour,

Reste à savoir si les personnes concernées ont souscrit la protection juridique, qui n'est pas incluse dans le contrat comme vous l'indiquez. La protection juridique est une option qui est proposée au contrat habitation, au contrat automobile. A ne pas confondre avec l'assistance juridique (renseignements juridiques).

Si en effet les personnes concernées ont une protection juridique, qu'ils suivent votre conseil.

Cdt
Messages postés
375
Date d'inscription
samedi 15 septembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
30 décembre 2020
86
Bonjour,

La garantie « défense et recours » (DPRSA pour les intimes), est automatiquement incluse dans les contrats d assurance automobile et habitation (à ne pas confondre avec la garantie optionnelle appelée commercialement « protection juridique », qui a pour but la résolution les litiges contractuels).

Cette garantie DPRSA est une couverture de protection juridique au sens du Code des Assurances et son champ d application sont les accidents.

En l espèce, c est elle qu il faut invoquer auprès de l assureur habitation de la victime pour qu il la guide correctement à faire valoir ses droits auprès de l assureur du véhicule impliqué.

Cdt,
Bonjour

Pour autant que son objet porte sur les dommages aux personnes.
oui uniquement dommage corporel
j'avais oublié de préciser dans mon post initial que le dossier est déjà entre les mains de mon assurance habitation et suit son cours
mais par le passé j'ai eu une mauvaise expérience d' indemnisation corporelle mais cela remonte à plus de 30 ans et je suppose que depuis les lois sont mieux encadrés pour les victimes non ?
donc à priori je n'ai pas à me faire de soucis ?
mon fils devrait être indemnisé à hauteur de son préjudice corporel ?
si j'ai bien compris il serait plus judicieux de faire intervenir une société d'expert en préjudice corporel uniquement si la proposition d’indemnisation finale est inférieur à nos attente ?
c'est bien cela ?
excusez mon coté naïf mais je ne maitrise absolument pas tout ce qui concerne le domaine juridique, les termes etc..
Dossier à la une