Punition collective à l'école

Signaler
-
Messages postés
37330
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
-
Bonjour,
Mes enfants, des jumeaux sont en CM1, ils sont sages comme la majorité des enfants de leurs classe. Cela fait plusieurs fois qu'ils me disent qu'ils ont été avec le reste de leurs camarades privé de récréation car il y a des élément perturbateur dans leur classe, certains enfants font le bazars et la maîtresse punis toute la classe en les privant de récréation. J'aurais voulu savoir si elle avait le droit de faire sa avant de lui demander des explications car je trouve que c'est pas normal de punir toute la classe à cause de 3 enfants qui font le bordel

4 réponses

Messages postés
37330
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
2 691
Salut,

De ce que je vois ici : https://laclassedespetitsloupsencp.wordpress.com/tag/punition-collective-ecole-primaire/

La punition collective est effectivement interdite (en plus d'être un non sens pédagogique).

Parlez en à l'institutrice, et si ça n'avance pas, avec le directeur de l'école.
Merci pour le lien, je vais voir sa avec l'instit concerné
Messages postés
48483
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
615
Bonjour,

Trouvé ceci, du MNEN à propos des collèges, l'idée doit valoir pour le primaire :
https://www.education.gouv.fr/bo/2011/Special6/MENE1120336C.htm
dont :
5 - Le principe de l'individualisation
Le principe de l'individualisation des sanctions est conforme à la règle d'équité : elles ne peuvent atteindre indistinctement un groupe d'élèves.
a) Énoncé du principe
Le principe d'individualisation implique de tenir compte du degré de responsabilité de l'élève. La sanction ne se fonde pas seulement sur l'acte en lui-même mais également sur la prise en compte de la personnalité de l'élève, surtout s'agissant des mineurs, ainsi que du contexte dans lequel la faute a été commise. Les punitions ou sanctions collectives sont donc prohibées. Outre le fait qu'elles sont illégales, leur finalité éducative ne serait pas atteinte. Il s'agit en effet de mettre l'élève en situation de s'interroger sur sa conduite et les conséquences de ses actes.
b) Faits d'indiscipline commis en groupe
Le principe de l'individualisation n'est toutefois pas exclusif de sanctions prononcées à raison de faits commis par un groupe d'élèves identifiés qui, par exemple, perturbe le fonctionnement de la classe. Il convient d'établir, dans toute la mesure du possible, les degrés de responsabilité de chacun(e) afin d'individualiser la sanction, ce qui n'exclut pas qu'elle soit identique pour plusieurs élèves. Dans l'hypothèse d'incidents impliquant plusieurs élèves, la commission éducative (voir ci-après) peut notamment jouer son rôle dans la recherche d'une réponse éducative personnalisée.
 Je crois pouvoir conclure que, dans l'élégant langage du MNEN (je plains ta fille et ses collègues, xplom), les punitions collectives sont prohibées parce qu'illégales mais le contraire est probablement vrai... Par contre botter (moralement) le postérieur de quelques galopins perturbateurs est possible à condition d'adapter à chacun d'entre eux "la peine optimale" (je souhaite bien du courage à ta fille et à ses collègues si une douzaine de gamins sème le trouble ; entre l'enquête, le procès et la sentence, les chères têtes blondes auront le bac depuis longtemps).
Messages postés
29529
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
1 292
t'en fais pas pour ma fille, caractère trempé de son père (et de sa mère) . Mais n'éduque pas en zone sensible... ça ce n'est pas précisé dans la question...
même règlement ? ZEP, un truc comme ça ?
Messages postés
37330
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
2 691 >
Messages postés
29529
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020

Le fait d'être en ZEP ou non ne change rien à ces règles pédagogiques.
Messages postés
29529
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
1 292
bonjour
je sais pas si l'éducation nationale a le même règlement que l'armée des conscrits de 1985,
moi les punitions collectives étaient interdites, j’en ai même déchiré le règlement devant la porte du capitaine et ... on est tous partis en permission ce week end là, (vole radio)
qui a des actus de 2020 ?
c'est le même moule ?

si pas de réponse ,j'en parle à ma fille institutrice. le direct privilégie le net :o)

-
ce qui semble évident pour les uns, ne l'est pas forcément pour les autres
en 82, les punitions collectives à l'armée étaient aussi interdite mais la, sa concerne l'éducation national
Dossier à la une