Déplacement

Signaler
-
 rirififiloulou_6154 -
Bonjour, mon ami est en grand déplacement depuis 25 jours(il est plaquiste), à plus de 550km de la maison. Suite au covid tous les salariés sont là-bas car aucun travail sur l'île de France. Son patron ne lui donne pas de date de retour, et l'endroit où il se trouve à aucun réseau . Je n'ai donc aucune nouvelle... Sauf quand il fait 60 km pour aller dans la grande ville.
Ma question est : le patron a t il le droit de ne pas donner d'infos sur son retour ? Un salarié dans ce cas là a t il le droit de demandé 1 week-end pour voir sa famille ??

Cette situation est vraiment pesante...

Merci d'avance

2 réponses


bonjour Gwendo,

cela me paraît complètement invraisemblable...votre mari serait dans un "trou" sans réseau téléphonique de 60 km ? il travaille au sommet du Mont-Blanc ?
et pourquoi ne rentre-t-il pas le week-end ? l'employeur a intérêt à ce qu'il fasse la route plutôt que lui payer 3 nuits d'hôtel, 3 p'ti dej et 6 repas...multiplié par le nombre de salariés...
S'il est à plus de 500 kms, l'employeur doit lui payer un trajet aller-retour en train au minimum toutes les 3 semaines...et cela lui coûtera beaucoup moins cher...
Et pourtant c'est vrai il est dans un endroit sans réseau il dort sur place dans des bangalows mit à la disposition des employés et il travail du lundi au vendredi en journées normales et le samedi dimanche que la matinée....

Ils ont déjà fait 25% du chantier donc à tour de rôle par 2 ils auront le droit à un week-end aux dernières nouvelles que j'ai eu dimanche. Voilà où nous en sommes suite au Covid 19 certaines entreprises font ce qu'elles veulent des salariés. Sous la pression d'être en chômage partiel et perdre 400 Euros sur le salaire initiale .

Merci pour la réponse en espérant que ce soit son tour de rentrer le week end qui viendra....

bonjour Gwendo,

travailler 7 jours sur 7 est strictement interdit : tout salarié doit bénéficier d'au minimum un jour de repos par semaine (le dimanche).
De plus la convention du bâtiment prévoit sue le salarié doit avoir 2 jours de repos par semaine, sauf en cas de travaux urgents liés à la sécurité (si un pont est en train de s'écrouler, par exemple...).
Votre conjoint devrait demander un contrôle du chantier par l'Inspection du travail du département concerné.
Dossier à la une