Donation après vente de ma maison

Signaler
-
Messages postés
33695
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
-
Bonjour,
72 ans, veuve, 2 enfants dont 1 décédé, propriétaire de ma maison, j'envisage de la vendre et de faire donation à ma fille célibataire sans enfant (il ne me reste qu'elle) d'une somme pour qu'elle rembourse une partie de son emprunt immobilier ( elle est propriétaire de sa maison).
Nous envisageons ensuite de vivre ensemble dans sa maison.
Comment organiser en droit tout cela? Merci de vos réponses. Betty

3 réponses

Messages postés
33695
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
13 267
Comment organiser en droit tout cela?
Votre notaire s'en chargera.
Merci de votre réponse trop succinte à mon goût,
pour la donation , suis ok notaire. ca c'est le plus facile, mais pour le reste, comment organiser la cohabitation? Répartition charges, obligations, impots, sécurité?
Messages postés
33695
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
13 267
comment organiser la cohabitation?
C'est votre problème.
Ni moi, ni personne n'a le pouvoir de régler vos rapports dans vos façons de fonctionner entre mère et fille.

Répartition charges, obligations, impots, sécurité?
Pareillement, mettez-vous d'accord entre vous.

Ce forum n'est par un club d'assistances sociales.
bonjour, je ne confonds pas avec un club assistantes sociales! on nous dit toujours qu'il faut prévoir, écrire, faire des contrats, etre dans la legislation , et vous vous me dites, débrouillez vous!
Pas très aimable, ni poli, ni pro! autant de notaires, chacun a sa proposition, plus simple ou plus compliquée. On s'entend très bien, mais il faut prévoir l'avenir, au cas où.
pas trouvé de lectures à ce sujet! Désolée ce vous avoir ennuyée!
Messages postés
33695
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
13 267
Pas très aimable, ni poli, ni pro!
Allez voir ailleurs si j'y suis.
Dossier à la une