Heure de travail

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 25 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
-
 rirififiloulou_6154 -
Bonjour,
Je me suis retrouvée enfermée dans le vestiaire de mon entreprise (serrure cassée) avec 7 autres salariés, pendant 45 minutes. Ma chef ne veut pas nous compter ces minutes en temps de travail car ce n'est pas du travail effectif.
Y a-t-il un recours ?
Merci pour vos réponses...

2 réponses

Messages postés
10438
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
1 756
Y a-t-il un recours ?

oui passer par la case prud'homme
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 25 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020

Je cherche surtout une loi ou une jurisprudence pour faire valoir nos droits en passant par la médiation avant les prud'hommes !
Si vous avez des informations en ce sens, merci !
Messages postés
10438
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
1 756 >
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 25 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020

essayez d'appeler l'inspection du travail .

bonjour,

c'est un cas intéressant et, après une recherche succincte, je n'ai pas trouvé de jurisprudence sur le sujet.
voici mon avis, qui n'engage que moi : le temps de déshabillage (ou d'habillage) ne constitue en principe pas un temps de travail effectif (sauf dispositions différentes prévues par une convention collective ou un accord d'entreprise). Si vous étiez dans le vestiaire, je suppose que c'était pour vous habiller avant le travail ou pour vous déshabiller après. Donc, l'employeur n'a pas à décompter ce temps, fut-il supérieur au temps que vous y consacrez habituellement, dans votre temps de travail effectif (sauf, encore une fois, accord collectif prévoyant le contraire). si vous aviez été enfermée à votre poste de travail, donc sous l'autorité de l'employeur, il aurait fallu vous compter les 45 minutes en temps de travail effectif.
en revanche, ce temps d'habillage/déshabillage doit être compensé, généralement sous forme d'une prime ou de récupérations (souvent une prime). Il faut donc vous reporter aux dispositions de la convention collective ou de l'accord d'entreprise. S'il s'agit d'une prime forfaitaire ne mentionnant pas le temps que vous êtes supposée utiliser pour l'habillage/déshabillage, je crains fort qu'il n'y ait pas grand chose à faire. Mais l'avis d'un tribunal qu'il vous appartient de saisir pourrait être intéressant...
si, en revanche, la prime ou la récupération intègre le temps mis effectivement pour vous habiller/déshabiller, alors elle doit être proportionnelle au temps que vous y avez consacré, d'autant que le temps anormalement long ne vous est pas imputable.
ceci ne constitue qu'un avis, sous réserve de l'appréciation souveraine des tribunaux.
Dossier à la une