Licenciement suite a refus de rupture conventionnelle

Signaler
Messages postés
10
Date d'inscription
samedi 25 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2020
-
Messages postés
15346
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juillet 2020
-
Bonjour,

Je vais essayer d'être brève et je remercie d'avance ceux qui répondront à ma question.

En octobre 2019, jai envoyé un LRAR a mon employeur pour demander une rupture conventionnelle qui a été refusé oralement plusieurs semaines plus tard (pour coût trop élevée).

En janvier 2020, je reçois un courrier m'indiquant que mon planning changera a partir du 1 fevrier prétextant une hausse du travail (qu'ils n'auront aucun mal a justifier je pense) ce que je refuse car je comprend bien qu'il s'agit d'une excuse pour me licencier pour faute grave. Je me dis "tant pis mais au moins j'aurai droit au chômage ".

Le temps passe et rien ne se passe. Ensuite le confinement se termine.

Je reprend le travail le 11 mai comme beaucoup et reçois a nouveau un courrier m'indiquant que mes horaires vont changer a partir du 1/08. Ce que je refuse a nouveau.

Donc ma question est la suivante : est ce que si je suis licencier pour refus, puis je amener mon employeur au prud'hommes pour licenciement abusif car je sais qu'ils prétextent ceci pour que je perde mes indemnités et que cela leur soit moins coûteux ?

De plus, je souhaiterai savoir, de qui je dois me rapprocher pour toute question juridique ? Ma protection juridique ? Un avocat ?

En vous remerciant d'avance

2 réponses

Messages postés
27295
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 juillet 2020
8 091
Bonjour,

Vous ne pouvez pas imposer à votre employeur une rupture conventionnelle. Il a le droit de refuser. Vous aussi.

Cordialement
Messages postés
10
Date d'inscription
samedi 25 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2020

Bonjour, et je vous remercie de votre retour.
J'en ai totalement conscience, bien sûr.
Même si l'histoire est bien plus complexe malheureusement car en vérité c'est mon employeur qui me pousse a démissionner, mais cette partie ne peut pas être prouver c'est pourquoi je n'en parle pas.
Merci quand même
>
Messages postés
10
Date d'inscription
samedi 25 mars 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2020

Bonjour,

Un licenciement pour faute simple peut être plus intéressant pour vous qu'une rupture conventionnelle mal ficelée.
Dans le cadre d'un licenciement pour faute simple, vous aurez droit au préavis de départ stipulé dans votre contrat de contrat ou de votre convention collective.

Dans les 2 cas, cependant, vous aurez droit à l'indemnité chômage de Pole Emploi.

Bien entendu, démissionner vous ferait perdre l'avantage de l'indemnité chômage.

Quant à demander conseil, votre protection juridique est la première étape à suivre.

Cordialement.
Messages postés
15346
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juillet 2020
2 680
bonjour, pour les conseils, il y a bien sur aussi l'inspection du travail.
Dossier à la une