Indemnités en cas de rupture conventionnelle

Signaler
Messages postés
45
Date d'inscription
mardi 2 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
-
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020
-
Bonjour ,
Je suis secrétaire dans un cabinet médical. L'employeur propose une rupture conventionnelle. J'aurais voulu savoir pour 27 ans 1/2 avec un salaire de 2300 euros brut (novembre, décembre, janvier) avant un arrêt de travail consécutif à un accident de travail professionnel. J'aurais aimé savoir à combien je peux prétendre selon ma convention collective pour me donner une idée. A ce que j'ai compris, l'employeur doit prendre celle qui est plus avantageuse pour le salarié de la convention dont on dépend ou de l'indemnité légale.
Merci de votre aide.
Confraternellement.

3 réponses

Messages postés
34189
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020
7 029
Bonjour
Le légal c'est 1 quart de salaire brut mensuel jusqu'à 10 ans et 1 tiers pour les années au delà
Que dit votre convention collective
Messages postés
45
Date d'inscription
mardi 2 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020

Bonjour,
1/ 5 ème de salaire reference ancienneté + 2/5 eme salaire de reference ancienne supérieure à 10 ans.
Messages postés
34189
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020
7 029
Oulala c'est vieux ça cela n'existe plus votre convention na pas été mise à jour donc c'est ce que je vous ai dit
Par contre on parle d'années effectivement travaillées vous devez enlever les années maladie simple
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020
7 702
Soyons sérieux un instant.
Une rupture conventionnelle, ça n'a d’intérêt que si y'a une belle prime supra légale (supra conventionnelle même).
Et une rupture conventionnelle avec une prime supra légale, ça n'a d’intérêt que si vous retrouvez un emploi rapidement (moins de deux mois), parce que sinon, une grosse partie de la somme va au final indirectement dans la poche de l'état.

Donc si vous êtes convaincue de trouver un emploi dans les deux mois, vous demandez 20 à 30 k euros en supralégal pour accepter cette rupture conventionnelle.

Si vous avez des doutes sur vos capacités à trouver du travail, ou si l'employeur refuse simplement une grosse prime supra légale. Et bien vous refusez simplement la rupture conventionnelle, et attendez que l'employeur vous licencie pour inaptitude (ou économique), avec les avantages pour vous qu'entrainent ces licenciement.

Dossier à la une