Mon poste, coéfficient et évolution possible

Signaler
-
Messages postés
19625
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mai 2020
-
Bonjour,

J'occupe actuellement un poste sous CCN 66 depuis 16 mois. Mon coefficient à mon arrivée était de 396, et après 6 mois est passé à 405.

J'ai une licence et un master en Langues (cultures et affaires), et bien qu'ayant durant mes études forcément été formée en bureautique et autres points grâce auxquels entre autres je peux effectuer mon travail, mes diplômes ne sont pas pris en compte car pas en lien direct avec mon poste j'imagine (je suis secrétaire (sur mon bulletin de paie), mais avec une bonne partie RH (élaboration et gestion des plannings, etc depuis mon arrivée) c'est entre autres ce en quoi devait consister mon poste, ainsi qu'une partie d'aide en informatique auprès des collègues, qui bien que je n'ai pas de diplôme, est bien utile et "reconnu" lorsque l'on fait quotidiennement appel à moi.

J'aimerais savoir ce que je peux faire pour que mon travail soit financièrement parlant, et que mes compétences puissent être officiellement reconnues et faire évoluer "l'étiquette" de mon poste. N'y a-t-il rien que je puisse faire reconnaître de mon parcours d'études en lien avec des unités d'enseignements qui pourraient être pertinentes et en lien avec mon poste ?
Ou bien puis-je de mon côté me former, et faire valoir les certifications que je pourrais obtenir, et dans ce cas, quelles types de formations ?

Je ne sais pas si ma demande est claire, je peux apporter quelques précisions si besoin.
Quoi qu'il en soit, je vous remercie pour vos réponses.
Excellente journée à tous

1 réponse

Messages postés
19625
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mai 2020
6 856
J'aimerais savoir ce que je peux faire pour que mon travail soit financièrement parlant, et que mes compétences puissent être officiellement reconnues
La solution la plus évidente serait de passer par une VAE. mais je crains que 16 mois soit un peu trop léger.

L'autre solution, à mettre à place à la sortie du confinement consiste simplement à chercher du boulot ailleurs, en prenant votre temps.
Comme vous n'avez pas cotisé pendant 3 ans, votre démission ne sera pas légitime, et donc démissionner représente toujours un risque.
Risque que vous pouvez mitiger en attendant d'avoir plusieurs propositions pour vous rassurer. Ou simplement en demandant à ne pas avoir de période d'essai (mais ça, aucune chance à mon avis).
Dossier à la une