Défaut d'entretien des partie communes

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 3 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2020
-
Messages postés
40974
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2021
-
Bonjour,

Je suis l'un des 10 locataires de ma monté d'immeuble. Nous sommes 7 à se plaindre d'un défaut d'entretien des parties communes qui dure des années, bien que nous payons chacun 18,82€ de de charge d'entretien des parties communes. Les désordres sont les suivant :
- Invasion de pigeons,
- Abondante présence de filante d’oiseaux, partout et à tous les niveaux,
- Les chéneaux qui débordent lorsqu’il pleut (très probablement bouché par les fientes de pigeon),
- Porte principale du hall d’entrée excessivement lourdes,
- Serrure de cette même porte cassée, laissant n’importe qui rentré. Ce qui remet en question la sécurité de nos logements,
- Vérifié le bon fonctionnement de l’interphone avec tous les appartements,
- Présence de rat dans les poubelles commune. Sortie de ces poubelles trop peu fréquente, au point que nous les sortons nous-même chaque semaine,
- L’absence d’un point de puisement d’eau réservé à l’agent d’entretien,
- L’absence de judas à la porte l’entrée de certains appartements,
- La serrure cassée de quelques-unes de nos potes aux lettres.

Chacun de notre côtés, avons fais remonté beaucoup de ces problèmes, mais rien est fait ou presque (= demis mesure qui ne dure qu'un temps).
Nous rédigeons actuellement une lettre communes que nous signerons tous et que nous transmettrons au cabinet de gestion des locataires par lettre avec accusé réception.

En cas de non réponse, voir non action de ces derniers, quel recours avons nous ?

Cordialement.

1 réponse

Messages postés
40974
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juin 2021
11 039
bonjour,

"Abondante présence de filante d’oiseaux"
"... nos potes aux lettres. "
etc.
j'espère que ce n'est pas vous qui rédigerez cette lettre !

Les locataires doivent s'adresser à leurs bailleurs et les propriétaires au syndic.

cdt.