Soupçons de mauvaise gestion, droit d'accès aux comptes de l'entreprise

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 6 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
6 février 2020
-
jee pee
Messages postés
28196
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2020
-
Bonjour,

Je suis salarié d'une petite boite (2-3 salariés) depuis près de 10 ans maintenant en tant que développeur web.

J'ai commencé avec eux pendant mes études et j'ai continué après.

Je me permet de détailler un peu ma vie pour donner un peu de contexte. Si vous ne souhaitez pas lire le pavé, vous pouvez aller tout en bas ou je pose ma question.

L'entreprise n'a jamais eu l'argent qui coule à flot. Il a toujours fallu faire des compromis, des magouilles diverses et variées pour que ça fonctionne.

Par exemple, j'ai pendant longtemps été au SMIC avec un contrat plein temps avec comme accord de ne travailler qu'à mi-temps de façon à ce que ça coûte moins cher à l'entreprise qu'un vrai mi-temps payé au même niveau.

J'avais une auto-entreprise à côté car j'avais quelques petits clients à côté et la boite n'avait pas les moyens de me payer à plein temps.

Ça m'a arrangé pendant plusieurs années car ça me faisait une rentrée d'argent suffisante pour vivre et me laissait le temps de développer mes projets perso. Projets qui étaient la plupart du temps des outils de développement (framework) que j'utilisait ensuite dans les développements de la boite...

L'entreprise rentrait régulièrement des projets nécessitant du développement, qui m'étaient intégralement destinés car les autres effectifs ne sont pas compétents en développement.

Ces projets étaient assez peu nombreux (~3-4 projets de petite taille par an, en moyenne) donc faisables tout en étant à mi-temps, même si seul dessus, en utilisant mes outils de développement.

A mesure que le temps a passé, les projets sont devenus plus gros, plus complexes. Vu que je suis seul à tout faire et que je développe mes propres outils j'avais la triple charge (design/intégration, développement, outils) qui m'a souvent mis en retard sur les rendus. Donc je me sentais responsable des difficultés financières de l'entreprise et j'ai toujours accepté d'être faiblement payé et parfois très en retard à cause de ça.

Mais depuis quelques temps des clients avec beaucoup plus de moyens sont arrivés.

Nous avons déjà une entreprise pour laquelle nous gérons un parc informatique de plusieurs centaines de postes sur plusieurs sites pour lequel l'entreprise a recruté un 3ème salarié spécialisé dans l'administration système/réseau, son salaire est entièrement couvert par la récurrence de ce client.

En 2018 nous avons rentré un beau projet de développement d'une application mobile budgétée à 500K€ (pas uniquement pour le dév.) ce qui a permis de me monter à ~2k€ net/mois tout en restant à mi-temps (ou plutôt 2/3 temps dans les faits).

Le projet a été géré de façon absolument désastreuse. A ce prix là j'avais mis comme condition de ne m'occuper que de la partie site et qu'il faudrait sous traiter l'application mobile (on est en mai 2018). Rien ne se passe niveau recrutement malgré mes nombreuses relances jusqu'en septembre.

Le recrutement d'un freelance se fait à l'arrache courant septembre avec un rendu pour octobre.

Freelance incompétent, rendu très en retard (novembre) d'une application de très mauvaise qualité et loin de contenir toutes les fonctionnalités attendues.

Je refais en catastrophe l'application seul entre fin novembre et mi-janvier. J'ai touché 10k de prime pour ça + quelques primes venant directement du client (!) pendant les développements de maintenance / évolution de l'appli en 2019.

En 2019 on rentre un autre gros client pour un projet à 400k (uniquement pour le dev cette fois). J'estime avoir nettement aidé à décroché ce client vu que c'est moi qui ai fait les supports de présentations, les présentations et le site de démo. Je suis augmenté à 5k€ brut/mensuel avec promesse de prime non encore perçue.

Dans les présentations, le budget était justifié par une équipe de 8 personnes pendant plusieurs mois. Je suis en réalité seul (depuis plusieurs mois maintenant). J'ai eu une freelance pendant 1 mois pour de l'intégration, ça aide un peu mais rien de dingue.

BREF, après avoir bien raconté ma vie, j'en viens à ma question..

Je viens de tomber, disons par un heureux hasard, sur les factures émises au client de l'appli de 2018-2019, et je suis tombé de haut en voyant les montant. Il y en a au total pour 130k€ facturés.

Les dépenses estimées :
- 39k : le coût de mon salaire pour l'entreprise sur 1 an, et je n'ai pas fait que ça (j'estime le coût pour l'entreprise à ~3300€/mois pour cette période)
- 10k : prime
- 12k pour le freelance

Ce qui fait à la louche 60k, on peut y ajouter un peu car l'intégrateur de la boite a passé un peu de temps sur le site mais ça reste mineur.

On me répète sans arrêt qu'il y a pas d'argent pour recruter, j'ai un salaire correct depuis peu de temps et il a fallu le nouveau client à 400k pour que puisse enfin passer plein temps, et même là on me dit qu'il n'est pas possible de recruter.

J'ai l'impression que peu importe le montant des projets, il n'y a jamais d'argent et je commence a avoir des soupçons.

On me dit que je ne me rend pas comptes des charges que représentent une entreprise (logiciels, locaux etc...,).

Alors peut-être que je suis a côté de la plaque, mais nous sommes une petite boite de 3 salariés, je bosse de chez moi, j'ai pas de tickets resto, de frais de déplacements, bref. Après je ne sais pas pour les autres mais bon.

Ma question est donc :

Est-il possible dans ma situation de demander un accès total aux comptes de l'entreprise, sur les 3 dernières années ?

J'aimerais avoir le cœur net sur ce qui se passe dans la gestion de cette boite, qui me semble au mieux maladroite, au pire malhonnête.

Merci de m'avoir lu et pour vos conseils.

1 réponse

Messages postés
28196
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 février 2020
2 143
Bonjour,

Il n'existe pas d'obligation de communiquer les informations économiques de l'entreprise à un salarié.

Cette obligation n'existe que pour les entreprises d'au moins 11 salariés, qui auraient une instance de représentation du personnel, comme le CSE (qui désormais remplace CE, DP et CHSCT).

Après il est possible de consulter les infos publiques, si la société les a déposées, sur le site web societe.com ou Infogreffe.fr (parfois payant). voir : https://www.economie.gouv.fr/facileco/quelles-sont-informations-accessibles-au-public

Cdlt
Dossier à la une