Perte de jouissance / indemnisation

Signaler
-
Rochat1
Messages postés
11612
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2020
-
Bonjour, je suis locataire d'un appartement meublé depuis aout 2019. Un mois après mon arrivée, a été déclaré un dégât des eaux chez mon voisin du dessous venant de mon appartement. Le dégât des eaux a été provoque par une fuite importante du réseau hydraulique de chauffage qui s'est déclaré après que nous ayons remis le réseau sous pression. Cette fuite importante a provoqué une nappe d'eau entre la dalle et le carrelage, apparemment impossible à détecter. Après maintes discussions et autres échanges entre nous et le propriétaire, ce dernier a réalisé des travaux importants, (refaire toute la tuyauterie en apparente) ce qui nous a prédiqué durant près de 3 semaines et a été exécuté de façon très précaire. La nappe d'eau infiltrée dans la dalle, a provoqué et continue de provoquer des montées d'humidité sur tous les murs et a l'intérieur des placards, avec naissance de moisissures, fissures sur certaines parois, décollage par plaques de la peinture qui tombe sut le sol et nos biens....D'après les experts, il faudra attendre environ 6 mois pour que cette nappe s'évapore, que l'humidité se résorbe et que les travaux de réfection (ponçage et peinture complète de l'appartement, réparation de fissures, peut être changement de parois de placards et autres en placoplâtre qui sont particulièrement atteintes , retravailler toutes les portes internes qui ont gondolées et ne ferment plus etc.....
Durant cette période, nous sommes restreints à une utilisation partielle de l'appartement pour cause de non-pouvoir garder nos biens dans des placards infestes, et également a un cadre de vie absolument prédiqué par le fait d'un environnement de détérioration important. Nous avons bien entendu réclamer auprès du bailleur, et également solliciter une indemnisation de perte de jouissance. Apres semaines de silence, le bailleur nous informe que ceci pourrait être pris en considération par son assurance, mais que c'est mon assurance qui devrait mandater un expert pour évaluer financièrement de préjudice. Mon assurance se récuse à faire cette expertise, puisque je n'ai pas subi directement de préjudice matériel ou physique ni été à l'origine du problème. Que dois je faire ? qui devrait établir le montant du préjudice ? mon bailleur ou son assurance, ou mon assurance devrait elle intervenir ? J'ai déjà moi même estimer le préjudice et ai réclamé par lettre recommandée auprès du propriétaire qui me renvoi a ce dilemme entre assurance. Ma sollicitation a été basée sur une conversation non formelle avec l'huissier que j'ai mandaté pour faire un consta des lieux dernièrement et également un avocat que j'ai consulté. Mais je n'ai pas contracté aucuns experts officiels.
Merci de votre support

1 réponse

Messages postés
11612
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2020
4 354
Bonjour,

Vous avez bien agi en faisant réaliser un constat par huissier. Que dit votre avocat ? C'est à lui à vous conseiller pour la suite de ce dossier.

Mon assurance se récuse à faire cette expertise, puisque je n'ai pas subi directement de préjudice matériel ou physique

Il est avéré que vous subissez des désagréments ainsi que des pertes de surfaces habitables. Votre assureur devrait intervenir, ne serait-ce que pour aider un client. Prenez connaissance de votre contrat, je serais surpris qu'il n'y ait pas une clause d'assistance, voire juridique.

Essayez de contacter l'ADIL de votre région. Vous serez reçu par des juristes en immobilier et la consultation est gratuite.

Cdlt.
Dossier à la une