Droit a l'indemnisation chômage d'un conjoint collaborateur [Résolu]

- - Dernière réponse :  Oto - 27 nov. 2019 à 19:32
Bonjour. J'ai démissionné d'un emploi il y a 3 ans pour travailler avec mon époux. Conjoint collaborateur depuis bientôt 3 ans donc, nous allons bientôt fermer l'entreprise.
Aurais-je droit a une allocation chômage après cela. On me dit que non au téléphone parce que je n'ai pas de fiche de paie. J'ai quand même travailler 3 ans a 14h par jour... N'y a -t-il pas une solution pour ce genre de cas?
Merci d'avance.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
11549
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2019
2352
0
Merci
Bonjour

Depuis le 1er novembre 2019, le conjoint collaborateur a droit au chômage sous réserve de respecter des conditions cumulatives suivantes :

- Justifier d’une activité non salariée pendant une période minimale de 2 années consécutives au titre d'une seule et même entreprise

-L’entreprise doit avoir fait l’objet d’une procédure de liquidation judiciaire ou de redressement judiciaire (dans ce dernier cas, l’adoption du plan de redressement doit être subordonnée par le tribunal au remplacement du dirigeant)

-Être effectivement à la recherche d’un emploi

-Justifier, au titre de l’activité non salariée, de revenus antérieurs d’activité supérieurs ou égaux à 10 000 €/an sur les deux dernières années d'exploitation

-Justifier de ressources inférieures à 559,74 € en 2019, correspondant au montant forfaitaire mensuel pour le Revenu de solidarité active (RSA) pour une personne seule. Les ressources prises en compte pour l’application de ce plafond comprennent l’ensemble des ressources du travailleur indépendant (celles déclarées à l’impôt sur le revenu), à l’exception des revenus déclarés au titre de l’activité non salariée, de l’allocation d’assurance et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et avant déduction des abattements
D'accord je vous remercie beaucoup. L'entreprise fermant pour un changement d'activité de mon conjoint je n'aurais donc droit a aucune indemnisation. Merci encore à vous. Plus qu'à retrouver vite un emploi.
Commenter la réponse de caroledu92
Dossier à la une