Donation et hypothèque

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 23 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2019
- - Dernière réponse : Gayomi
Messages postés
7570
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
- 24 nov. 2019 à 11:47
Bonjour,
Ma femme et moi avons fait donation à nos enfants elle avec lui fruits et moi sans usufruit de la maison principale nous n’avons évidemment pas de crédit dessus mais j’ai un petit problème avec un autre bien qui était cautionner et dont le cautionnaire a déposé une hypothèque sur la maison principale que j’ai déjà donné aux enfants est-ce possible ?Le juge a dit oui pour que l’hypothèque soit faite sur ma résidence principale du moins sur la résidence principale de nos enfants
cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
Bonjour
Bien entendu, vous pensiez qu'en donnant le bien vous évitiez l'inscription de l'hypothèque....

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24663 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
7570
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
2681
1
Merci
Je n'ai pas tout compris. Loin s'en faut ! Mais si un juge a tranché, que voulez-vous de plus ?
en fait j’ ai fait la donation de ma maison de pleine propriété à mes enfants
et un huissier veut quand même hypothéquer cette maison qui ne m’app plus
c’ est possible ?
Gayomi
Messages postés
7570
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
2681 > isfano31 -
Vous dites qu'un juge a accordé cette inscription. L'huissier exécute.
Commenter la réponse de Gayomi
0
Merci
puisque la maison n’ est plus à moi
je ne comprends pas ?
Gayomi
Messages postés
7570
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
2681 -
Vous vous êtes volontairement appauvri en consentant une donation de votre bien, espérant ainsi faire échapper le bien à votre créancier.
Or le juge a conforté votre créancier dans son droit d'inscrire une hypothèque pour protéger sa dette malgré la donation. Votre donation est inopérante vis à vis de votre créancier.
Commenter la réponse de isfano31
Dossier à la une