Abandon

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 3 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 septembre 2019
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
28215
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
- 4 sept. 2019 à 04:14
Bonjour, j’ai 36 ans et j’ai été abandonné par ma mère étant petite mon père en a d’ailleurs Notre garde cependant j’ai peur que plus tard cette dernière nous fasse payer sa maison de retraite ou bien c soins et j’aimerais savoir quel démarche faut il faire pour pas que plus tard se soit trop tard pour moi car pour le justifier sa risque d’être compliqué merci pour votre réponse bien cordialement
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
28215
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2019
5714
1
Merci
bonjour,

voir (entre autres liens nombreux sur ce sujet ! :
https://blog.osezvosdroits.com/obligation-alimentaire-envers-ses-parents/

Extrait :

<< L’exonération de l’obligation alimentaire :

Chaque famille est différente et chacune d’elle a « ses pots cassés ». Dans certains cas, pour des motifs propres au descendant, il refuse d’aider son parent. En ce sens, l’article 207 du code civil précise que les enfants ne sont pas tenus par l’obligation alimentaire envers leurs ascendants si ces derniers ont manqué gravement à leurs obligations parentales. Ce manquement grave peut être constitué par des propos injurieux du père envers ses enfants s’ajoutant au déni de paternité de la part de celui-ci (Cass. Civ. 21 nov. 2012, n°11-20.140).

Il en va de même si le parent a commis des actes de violence à l’égard son enfant ou s’il l’a abandonné. Le juge appréciera souverainement ces évènements et pourra alors décharger l’enfant de cette obligation.

Notons également que le devoir de secours prime sur l’obligation alimentaire liant l’enfant. Si la mère est dans le besoin, ce sera d’abord à son époux de s’acquitter de la dette et seulement si ses revenus ne sont pas suffisants, il sera possible de solliciter l’aide des enfants (Cass. Civ. 4 nov. 2010, n°09-16.839). >>

cdt.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24650 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une