Rupture d'un CDD par l'employeur

-
bonjour,
j'ai signé un CDD de 3 mois qui se termine le 31/08/2019, aujourd'hui la direction m'informe qu'il souhaiterait rompre mon contrat d'un accord commun (moi je n'ai rien demandé) car il ne voit aucune valeur ajoutée à mon poste (moi non plus); le pb c'est que si je signe une rupture conventionnelle de CDD j'ai peur de perdre mes droits à pôle emploi.
quels sont mes droits, ont ils le droit de rompre mon CDD en estimant au bout de 2 mois et demi que je ne sers à rien?
Ne sont-ils pas dans l'obligation de me payer jusqu'au bout?
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
31267
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2019
4951
2
Merci
Bonjour la rupture conventionnelle n'existe pas pour un cadeau et la rupture d'un commun accord vous prive du chômage
Ne bougez pas

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23354 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de tania57
Messages postés
25462
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 août 2019
6682
0
Merci
Bonjour Tania,

La rupture d’un commun accord ne faisant qu’avancer le terme du CDD, l’assurance chômage considère que lorsque les parties modifient par avenant le terme du CDD, la cessation du contrat s’analyse comme une privation involontaire d’emploi.

Le droit aux allocations peut donc être ouvert dès la rupture du CDD, dans la mesure où aucune indemnité n’est versée au salarié.

cordialement
Commenter la réponse de maylin27
Dossier à la une