Annulation de vente P à P quelles chances de réussir

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 10 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2019
- - Dernière réponse : Marley-18
Messages postés
11744
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 juillet 2019
- 10 juil. 2019 à 14:48
Bonjour,

Le 01/12/2018, j'ai acheté un Jeep Cherokee kj diesel 2005 de 108 000 Km à mon beau frère.
La boite de vitesse automatique venait d'être reconditionnée. Au dernier moment mon garagiste m'avait déconseillé de l'acheté mais mon beau frère m'avait alors assuré que le problème le plus fréquent, la boite de vitesse, était déjà réglé donc pas de problème en vue.

Le 22/12/19 je fait nantes-tours et un épisode de malfonctionnement et de patinage que j'identifie alors comme venant de la boite de vitesse se produit à 2 reprises mais j'arrive à bon port.

2 jours après, le 24/12/19 je reste ne panne sur le bord de l'autoroute à 18h : fort patinage et coup sourd de l'arrière du véhicule faisant trembler tout l'habitacle, arrêt d'urgence sur le bord et impossible de repartir.

Pensant que le problème vient de la boite de vitesse reconditionnée, je la fait remorquée au garage qui avait travaillé dessus avant la vente.

Après une longue recherche, il s'avère que ce serait plutôt la boite de transfert arrière (242J) qui serai cassée.
Le garagiste, qui n'est pas un spécialiste 4x4 refuse de l'ouvrir et la démonter et nous propose de la remplacer par du neuf pour un prix de 7045e ttc.
La voiture en ayant couté 7500e...
Autre solution envisageable, la recherche d'une pièce d'occasion : 1500e de pièce +1000e de pose.
Après de longues recherches, la pièce est difficilement trouvable mais les spécialistes me disent à plusieurs reprise que c'est très curieux qu'une pièce comme ça casse et me conseille fortement de vérifier le pont arrière etc... soit le véhicule à un défaut, soit il a trop tracté et à subit une déformation qui se répercute sur ces pièces.
Le garagiste n'étant pas un spécialiste j'ai souhaiter la faire prendre en charge par un garage agréer jeep mais personne ne veut y toucher, jugeant qu'elle à déjà été « bricolée » et ne souhaitent pas « mettre le doigts la dedans »

Je suis donc coincée et souhaite me faire rembourser le véhicule, ce que mon beau frère vendeur refuse à l'amiable.
Dans un souci de conciliation, nous lui avons demandé de nous rembourser au moins la totalité des réparations sachant que nous n'allons pas pouvoir garder le véhicule.
Il refuse et accepte seulement d'en prendre la moitié en charge, soit 1250 euros.
Tous ces échanges se sont passés à l'oral ou à l'écrit par sms ou whatsapp.

Ai-je un interêt à partir dans une procédure ? Quelles sont mes chances ?
Sachant que c'est mon beau-frère (il est tout à fait en mesure de payer) j'hésite en me disant qu'il faut que cela vaille vraiment la peine si nous rentrons davantage dans un conflit qui pour le moment est à peu près contenu même si évidement nos relations sont ternies.

Merci de votre avis extérieur,
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
11744
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 juillet 2019
4290
0
Merci
Bonjour,

S'il accepte de payer la moitié, acceptez, sinon vous partez dans un procès d'un an...avec des frais de 3 à 4000 euros et sans garantie.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une