Refus de rupture conventionnelle par salarié

dderyse2 Messages postés 5 Date d'inscription lundi 3 avril 2017 Statut Membre Dernière intervention 20 juin 2019 - 20 juin 2019 à 20:54
 dderyse2 - 24 juin 2019 à 22:44
Bonjour,
Je vous remercie de m'aider à répondre à cette problématique.
Mon employeur ne me confie plus aucune tâche depuis des semaines.
Lors d'un entretien il m'a indiqué qu'il n'avait pas de poste pour moi car de trop dans la nouvelle organisation, et qu'il serait bon que nous nous séparions via une rupture conventionnelle.
Il m'a verbalement indiqué la somme qu'il pourrait avancer.
Il m'a également annoncé que compte tenu de sa générosité, pôle emploi m'opposerai le délai de carence maximum de 5 mois (150 jours). Mais à ces 5 mois de carence viendront s'ajouter les congés payés acquis + le paiement des jours placés sur le Compte épargne temps ( et il y en a beaucoup car je me suis beaucoup investi et pris peu de congés) . En résumé le fameux délai de carence sera de presque un an.
Ce à quoi mon employeur me répond que l'indemnité de rupture + le paiement des congés me permettra de financer cette période sans soucis jusqu'à ma retraite. Car j'ai 61 ans et pourrai théoriquement prendre ma retraite à 62 ans.
J'ai demandé un délai de réflexion. Mais j'ai envie de refuser car je trouve cette situation à la fois anormale et pénalisante ( car pendant un an je ne cotiserai plus et aurai donc une pension diminuée).
D'après vous puis je être sanctionné si je refuse (licenciement) ?
J'avoue que là je ne sais pas quelle est la meilleure décision : accepter ? refuser et ????
Peut être avez-vous déjà été confrontés à une situation similaire;
Qu'avez vous fait ?
A vous lire
Bien sincèrement
A voir également:

1 réponse

tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 444
20 juin 2019 à 21:16
Bonjour le problème est que si vous refusez il peut essayer de vous licencier pour faute et la pas d'indemnité rien
0
Bonjour,
Mille mercis pour votre réponse. En effet il y a une part de risque.
Je me suis rapproché de responsables syndicaux qui m'ont affirmé que le refus de rupture conventionnelle ne pouvait être une cause de licenciement. D'ailleurs souvent la rupture conventionnelle à l'initiative de l'employeur serait utilisée pour se séparer d'employés certes vieillissants mais pas forcément fautifs. Evidemment il peut me faire la vie dure voire me pousser à la faute mais pour ça faudrait déjà qu'il me donne du travail. Je vais creuser encore le sujet.
Je vous dirai la suite.
0