Pension Alimentaire + Devoir de secours trop élevé?!

- - Dernière réponse :  tomaha - 17 juin 2019 à 08:33
Bonjour,

Aujourd'hui j'ai reçu l'ONC pour mon divorce. A priori le juge semble avoir été sensible à trouver un juste milieu pour la garde de notre enfant, mais pour ce qui est des pensions, je ne sais pas comment je ferai pour payer...

Bon, je ne suis pas là pour vous demander comment je pourrai payer, mais plutôt pour avoir des explications sur le calcul du juge...

Elle demandait un total de 500€ (PA + DS), moi je proposais 150€. Selon le calculateur du figaro la pension devrait se trouver à 170 vu mon salaire, mais le juge l'a fixée à 220€. Il à aussi ajouté 150€ de secours. C'est déjà moins que la demande initiale mais selon moi c'est trop.

Le calcul inscrit sur le document du juge prend en compte mon salaire BRUT et ne déduit comme charge que le crédit de la voiture (contracté lors du divorce) et la moitié de mon loyer (car je le partage avec ma compagne). Il utilise son même calcul pour les revenues et charges de madame pour la comparaison. Tous ceci comparé démontre que j'ai en poche 400 euros de plus qu'elle au bout du mois. Sauf que selon moi le calcul du juge est erroné car il ne prend pas en compte les autres charges fixes.

Plus de la moitié des revenus de mon ex sont des aides (enfant nécessitant une présence parentale accrue) ce qui a pour effet de lui faire un total de 0 impôts, contre 150€ prélevé à la source pour moi. Ce qui réduit notre écart à 250 euros par mois. En ajoutant donc les 150 euros que je lui donne l'écart passe de 250 euros en ma faveur à 50€ en la sienne. Et ce sans avoir compté la pension alimentaire de notre enfant, qui ferait passer le tout à 490€ en sa faveur.

Je ni comprend rien, j'ai foi en la justice mais là j'ai l'impression de me faire arnaquer. Est-il possible que le juge refuse de regarder l'ensemble de la situation? Est-ce normal que le calcul n'utilise que très peu d'éléments? Il faut savoir que lors de notre entretient j'ai démontré et prouvé chacune de mes dépenses fixes (assurances, téléphone, taxe habitation, etc.) en prenant soins de diviser par deux toutes les dépenses partagées. Il me restait alors 600€ par mois pour les frais de la vie courante. Maintenant il ne m'en restera que 220... Alors que pour elle il en restait près de 1000€, donc 1380 maintenant?!

J'attend d'avoir un entretient avec mon avocat, mais j'aimerais bien connaitre vos avis sur ce sujet. Celui ses dires un tel jugement était absolument impossible vu le dossier... Donc bon.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
109
Date d'inscription
lundi 13 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
21
0
Merci
Bonjour,

Certains juges restent sensibles au devoir de fidélité jusqu'au prononcé du divorce.

Peut être aussi une certaine empathie pour un parent contraint de ne pas pouvoir exercer une activité professionnelle en relation avec la santé de son enfant.
Peut être aussi que le juge a estimé que vos charges étaient bien au dessus de ce que vous pouvez vous permettre.

Rassurez vous, votre future ex femme va déclarer ce que vous lui verser à la caf, les aides seront revues à la baisse.


Sur quel type de garde êtes vous?
Je suis en garde 1/4. Merci pour votre réponse.
J'aimerais rebondir sur vos remarque un peu plus. Madame n'est pas contrainte de quoi que ce soit, c'est elle qui l'a décidé ainsi elle utilise simplement son enfant pour avoir plus de jours de congé, mais comment l'expliquer aux juges? Aussi mes charges son équivalentes aux siennes, sauf pour le loyer qui est divisé par deux, et le crédit de la voiture commune que j'ai accepté de prendre à ma charge pour lui faciliter la vie.

Pour ce qui est des aides de la caf, ca ne me rassure pas tant. Je m'en fou un peu de combien elle touche au total... Là ce qui me tracasse par dessus tout c'est que je n'arriverai jamais à survivre avec une telle somme à verser par mois.
Commenter la réponse de goyave28.
Dossier à la une