Refus renouvellement CDD (clause automatique) prime de précarité

- - Dernière réponse : Sophie_26
Messages postés
217
Date d'inscription
dimanche 28 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2019
- 30 avril 2019 à 11:54
Bonjour,

Je viens quérir de l'aide auprès de ce forum suite à une situation litigieuse auprès de mon employeur.

Ma situation est la suivante :

Je suis actuellement en poste dans une entreprise en cdd depuis 9 mois, mon contrat se terminera le 17 Mai prochain après cela (20 Mai) je suis embauché dans une autre société en CDI. Or depuis que j'ai annoncé mon départ oralement (mois d'avril) une RH m a contacté m'indiquant que dans mon contrat il y a une clause de renouvellement de CDD automatique.

Elle insiste pour que je lui remette une lettre de démissions/départ (pas clair) ainsi qu'une attestation d'Embauche en CDI de mon futur employeur. J'ai refusé de lui remettre ce document. Car dans mon contrat est stipulé " contrat éventuellement renouvelable" qui n'exprime pas une certitude contrairement à "sera renouvelable".

Est ce suffisant pour dire qu'il n'y a pas de renouvellement automatique du contrat ? Et ainsi sans avenant signé il n'y a pas de reconduction du CDD ?

Enfin cela va t'il poser un poser un problème avec l'éventuelle prime de précarité ?

Merci d'avance pour votre aide, je vous avoue que cette histoire m'inquiète un peu.

Cdlt.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
217
Date d'inscription
dimanche 28 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2019
20
0
Merci
Bonjour,

en cas de rupture anticipée d'un CDD à l'initiative du salarié, la prime de précarité n'est plus due. Ne serait-ce pas un moyen pour eux de vous forcer la main à rompre un CDD au profit du CDI qui vous attend et ainsi économiser la prime ....

Si votre CDD comprend une date de début et une date de fin, à l'issue de la date de fin vous êtes libéré de votre contrat, il n'y a pas de renouvellement automatique.
Commenter la réponse de Sophie_26
Dossier à la une