Accord banque pour conserver prêt suite vente puis exige remboursement 1 an aprè

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 11 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 avril 2019
- - Dernière réponse :  gitane2229 - 12 avril 2019 à 12:58
Bonjour à tous,

je n'ai pas pu écrire mon titre en entier il manque donc un S à "après"...

Aujourd'hui je suis dans l'impasse face à ma banque dont les conseillers m'ont donné des infos que le siège qualifient d'illégales... Le siège vient donc contredire les accords que nous avons eu avec les conseillers.

Pour vous expliquer la situation :
- en mars 2018 nous vendons notre maison
- j'envoie les acheteurs vers ma banque en expliquant à ma conseillère que vendant notre maison je lui propose de prendre le dossier des nouveaux acheteurs
- juillet 2018 : la vente est effective
- juillet 2018 : je demande à ma banque quelles sont les pénalités pour rembourser le prêt suite à la vente
- en décembre 2018 : je rencontre ma conseillère + une conseillère en investissement. Nous avons deux prêts un de 50 000€ et un de 70 000€. On nous conseille de conserver en l'état celui à 50 000 dont nous ne remboursons plus d'intérêts. Pour celui de 70 000 dont le taux est très élevé les conseillères nous indiquent qu'une renégociation n'est pas possible puisque nous n'avons plus de bien immo mais qu'on peut faire un avenant et ainsi réduire le taux.
- en mars 2019 : nous avons enfin RDV pour faire cet avenant. Les conseillères sont sûres à 90% que ça va passer. Nous repartons aves des tableaux de simulation du prêt à 70 000€ avec le nouveau taux obtenu via l'avenant qui nous sont confirmés par email en indiquant l'état actuel et l'état avec l'avenant.
- ce jour du 11 avril 2019 : les conseillères me rappellent pour me dire que le siège à refusé l'avenant et qu'ils exigent le remboursement des deux prêts puisque nous avons vendu le bien immo et que les CGV lient le prêt au bien immobilier.

Cela va donc faire un an que nous payons ces prêts pour rien, dont celui à 70 000 pour lequel nous remboursons que des intérêts et maintenant on nous demande de les solder alors même que nous avions prévenu nos conseillères, qu'elles avaient accepté qu'on conserve les prêts et même qu'on fasse un avenant pour réduire le coût...

Qu'en pensez-vous ?
Pouvons-nous refuser de les solder dans la mesure où nous avions prévenu nos conseillers ?

Merci pour vos lumières
Julie
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour.

Le service emprunt au Siège se réfère aux conditions prévues dans les deux contrats d'emprunt liés à votre investissement initial.
Les banques raisonnent également en terme de risques ; Et dans votre cas il reste les emprunts sans bien immobilier en face, donc risque accru.
Vos conseillers ne pourront pas passer outre la décision du Siège.
Ces 2 emprunts n'ont plus d'objet en ce sens que le bien immobilier a été vendu ; Le montant de la vente est supposé venir amortir les emprunts (avec souvent des pénalités pour remboursement anticipé).

Seule une clause de transfert dans les emprunts d'origine vous aurait permis l'amortissement jusqu'aux termes prévus, mais... avec achat d'un bien immobilier derrière.

Retrouver les CGV de vos deux contrats, et la clause sur laquelle s'appuie la banque pour demander les remboursements immédiats.

Cdt
Commenter la réponse de gitane2229
Dossier à la une