Détail sur l'abandon de poste

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
17 mars 2019
- - Dernière réponse : Caps34
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
20 mars 2019
- 18 mars 2019 à 16:14
Bonjour,

J'ai lu plusieurs articles sur ce forum et je n'ai pas trouvé ce que je cherchais.

Cela concerne l'abandon de poste.

- Il est précisé que si l'on fait un abandon de poste, l'on doit attendre d'être licencié pour travailler dans une autre structure.
- Cependant, si on travaille tout de même, que risque le salarié ou la future entreprise ? (amendes, rien etc ?)
- Comment notre ancien employeur peut-il savoir dans quelle entreprise nous partons travailler ? (aucun moyen sûr à ma connaissance)

Il est également indiqué que l'employeur peut demander réparation dans le cas d'un abandon de poste pour la durée de préavis non effectué. Cependant, il est précisé que c'est le cas uniquement pour les postes stratégiques (où le rapide départ est un réel préjudice).

Si les entreprises pouvaient récupérer des fonds via les abandons de postes de leurs salariés, je suis certains qu'elles le feraient de manière récurrentes et ce n'est pas le cas.

Donc, à quoi bon faire son préavis (surtout si on a une autre opportunité), et si nous n'avons aucun risque d'être sanctionné ?

Merci à vous pour vos précieuses informations,

:)
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
24571
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2019
8027
2
Merci
bonjour,
juste un petit detail....... le nouvel employeur(X) va vous declarer a l URSAFF, etc.... et vous n aurez pas été radié par l entreprise Y puisque non licencié.......ce qui declanchera une "anomalie" au niveau des cotisations et l URSAFF va contacter les employeurs pour clarifier la situation. Et de plus vous risquez que l entreprise X vous traine devant les prudhommes pour réclamer des D.I car elle aura engager des salaires, des cotisations pour une personne qui n est pas comme l on dit "Libre de tout engagement"...et parce qu elle devra former une autre personne ! (perte de temps etc....) .
Donc, si vous voulez travailler ailleurs : DEMISSIONNER et ne chercher pas a vouloir contourner la loi...
bon dimanche.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22864 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de maylin27
1
Merci
Bonjour,

Il est précisé que si l'on fait un abandon de poste, l'on doit attendre d'être licencié pour travailler dans une autre structure.

Vrai

Cependant, si on travaille tout de même, que risque le salarié ou la future entreprise ? (amendes, rien etc ?)
Des sanctions, le tribunal…

Comment notre ancien employeur peut-il savoir dans quelle entreprise nous partons travailler ?
Avec votre CV principalement

Et pour finir c'est une très très mauvaise idée.
De plus rien n'oblige l'employeur a vous licencié.
Pas de licenciement = pas de droit au chômage.
Any--Ly
Messages postés
5548
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
24 mars 2019
594 -
Comment notre ancien employeur peut-il savoir dans quelle entreprise nous partons travailler ?
Avec votre CV principalement


le cv n'est mis à jour que lorsque l'on quitte une entreprise et que l'on cherche du travail ... (normalement..) et on n'envoie pas son cv à son ancien employeur ...
Commenter la réponse de Tournesol
Messages postés
9532
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
24 mars 2019
3896
1
Merci
Bonjour,

Alors cela signifie que vos connaissances sont très limitées visiblement.
Comment l'employeur peut savoir que vous travaillez ailleurs : pas compliquer il suffit juste de contacter l'organisme qui s'occupe de réceptionner les déclarations d'embauche. Fiabilité à 100% garantie.
Et de toute façon cela est inutile pour un abandon de poste, puisqu'un abandon poste il suffit de constater que le salarié ne vienne plus travailler. On se fiche qu'il aille travailler ou non ailleurs.

La seule chose que cela apporte c'est que vous serez alors condamner en plus pour manquement à votre obligation de loyauté. Pas besoin que cela soit écrit dans votre contrat, c'est tacite. L'autre employeur est dans l'obligation de vous licencier de votre fait puisque vous n'avez pas le droit de travailler. Vous n'avez plus aucune couverture sociale : en cas d'accident du travail, c'est tout pour votre pomme puisque c'est vous qui provoquez volontairement le risque et la cause de l'accident en cumulant illégalement les contrats de travail.

Si vous ne faites pas le préavis, vous devrez payer à l'employeur le montant de votre salaire qu'il vous aurait versé. On parle d'un salaire brut et non du net. A cela s'ajoute le remboursement des frais de justice engagé par l'employeur (c'est vous qui devrez rembourser ses frais d'avocat).

Les entreprises ne le font pas parce que ce sont des incompétents qui les dirigent, car elles ne voient pas l'intérêt de gagner de façon systématique de l'argent sur le dos des salariés tout en décourageant cette pratique. Cela a l'effet pervers d'encourager ce genre de comportement puisque celui reste impunis .

CB
macgang
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
17 mars 2019
-
Comment l'employeur peut savoir que vous travaillez ailleurs : pas compliquer il suffit juste de contacter l'organisme qui s'occupe de réceptionner les déclarations d'embauche. Fiabilité à 100% garantie.
Il s'agit d'informations confidentielles, je doute que l'URSSAF donne ces informations au premier venu (cela signifie donc toute une démarche administrative lourde et complexe donc infaisable au vu des priorités des entreprises).



Les entreprises ne le font pas parce que ce sont des incompétents qui les dirigent, car elles ne voient pas l'intérêt de gagner de façon systématique de l'argent sur le dos des salariés tout en décourageant cette pratique. Cela a l'effet pervers d'encourager ce genre de comportement puisque celui reste impunis .
Les entreprises ont des services juridiques "compétents" (sinon vous seriez le seul) et s'il y a bien un domaine où tous les dirigeants sont d'accord c'est l'argent facile. Cela ne doit pas être si simple sinon ce serait récurrent…

En tout cas merci pour votre réponse partielle :)
Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
2616
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
24 mars 2019
724
0
Merci
Bonjour

Pour ma part quand je signe un contrat je le respecte, parce que je respecte ma signature et mon honneur, je suis honnête et loyal, je considère que c'est la base dans un monde civilisé, sinon c'est l'anarchie et le chaos : je ne signe pas un contrat que je ne veux pas respecter.
Pourquoi signez vous des contrats que vous n'allez pas respecter, vous considérez vous inférieur à l'homme civilisé, sans honneur, irresponsable, déloyal, non fiable, malhonnête ?
Admettriez vous que votre employeur se conduise avec la même légèreté, qu'un beau matin il décide de ne plus vous payer, de ne plus vous donner aucun travail à faire, de vous laisser sans aucune information sur votre avenir ?
macgang
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
17 mars 2019
-
J'ignore dans quel monde vous vivez mais il a l'air fantastique !
De belles phrases mais qui dans la finalité non aucune utilité.
Le pragmatisme mon ami !

Mes questions se portent non sur un plan philosophique mais pour savoir les limites de l'abandon de poste, qui est à mon goût beaucoup trop utilisé. Si aucune sanction n'est infligé au salarié, pourquoi devrait-il s'en priver.
GKLONE
Messages postés
2616
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
24 mars 2019
724 > macgang
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
17 mars 2019
-
Vous posez des questions librement, acceptez qu'on vous y réponde librement.
Je vis dans un monde et vous dans un autre, apparemment.
Je suis très pragmatique : mon monde n'est pas parfait, mais votre monde ne me plaît pas. La jungle, ça finit toujours mal pour certains.
Commenter la réponse de GKLONE
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 16 mars 2019
Dernière intervention
20 mars 2019
2
0
Merci
Bonjour,

J'ajouterais à la réponse de maylin27 que lorsque vous signez un nouveau contrat vous déclarez sur votre honneur n'être plus engagé chez aucun autre employeur. Hors si vous faites un abandon de poste et que votre "ex" employeur ne vous licencie pas, vous êtes toujours engagé chez lui.

Vous risquez donc le licenciement pour faute chez le nouvel employeur, car vous aurez menti sur votre situation actuelle. Votre nouvel employeur sera même en droit de vous demander des dommages et intérêts, tout comme l'ancien qui peut vous en réclamer pour votre abandon de poste. Et effectivement, l'URSAFF s'en rendra forcément compte puisque 2 comptes seront ouverts au même n° de sécurité sociale : Elle fera les recherches nécessaires pour la régularisation du cas.

Concernant votre interrogation sur pourquoi les entreprises n'ont pas recours à la justice en cas d'abandon de poste, ils ne le font pas souvent car la plupart ont d'autres chats à fouetter que d'engager des procédures parfois longues et parfois coûteuses contre un salarié qui ne vient plus travailler...
Cela a effectivement pour effet d'encourager cette pratique plus que douteuse, bien que (trés) risquée. J'ajouterais également qu'à titre personnel je ne comprend pas que l'on accorde les ARE en cas de licenciement suite à un abandon de poste, alors que quelqu'un qui démissionne dans les règles de l'art ne pourra pas y prétendre.
Commenter la réponse de Caps34
Dossier à la une