Salaire payé en plusieurs fois

Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 12 avril 2003
Dernière intervention
12 mars 2019
- - Dernière réponse : dna.factory
Messages postés
17929
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mars 2019
- 12 mars 2019 à 14:44
Bonjour,

Ma fille travaille dans un salon de coiffure et reçoit son salaire mensuel en une fois.
Mais ce mois çi, sa patronne lui a payé un acompte par virement a la date de salaire habituelle et prétextant un manque de rentré d' argent liquide et donc un blocage de ses comptes par la banque , ma fille a été payée deux fois 200 euros sur deux semaines et ne sait pas quand le reste va lui être règlé car la patronne attend des rentrées d'argent liquide.

Est ce que c'est légal?
Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
17929
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mars 2019
5541
0
Merci
Bien sur que non...
Et de toute façon, c'est très mauvais signe.

La première chose à faire pour votre fille est de chercher rapidement du boulot ailleurs.
Même si il ne s'agit que d'une situation passagère, votre fille va vouloir avoir un plan B au cas où.

Ensuite, vient l'étape de la négociation.
Si c'est le premier incident de la sorte, je peux conseiller d'attendre jusqu’à la fin du mois de mars, et la paye du prochain mois (pendant qu'elle cherche du boulot ailleurs).
Si votre fille a son propre logement(et frais) , elle risque d'avoir des frais bancaires, et donc la moindre des choses est de négocier un remboursement intégral des frais bancaires en note de frais sur présentation du relevé bancaire (en noircissant les infos qui ne regardent pas l'employeur).

Si début avril, non seulement elle n'a pas récupéré son salaire de mars, mais n'a pas non plus celui d'avril, c'est le moment de passer à l'étape supérieure. Recommandé + remise en main propre exigeant le salaire dans un délai d'une semaine sinon vous engagerez des poursuites.
En général, le premier qui fait ça récupère son salaire en entier au détriment des autres qui sont plus dociles (mais dans une situation comme ça, faut être égoïste).

Si les menaces ne suffisent pas à obtenir le salaire, il va falloir prouver que ce n'était pas du bluff, et assigner l'employeur en référé au prud'hommes.

A noter que la démission suite à non paiement des salaires est une démission légitime qui ouvre droit au chômage (si les autres conditions sont remplies), par contre, il faut passer par les prud'hommes pour faire valider le non-paiement.

Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une