Demande de renouvellement de la période d'essai

- - Dernière réponse :  FranckA - 2 mars 2019 à 13:41
Bonjour,

Ma question est la suivante: Puis-je considérer que mon e-mail où j'exprime ma volonté de prolonger une période d'essai constitue une démission et que dans ce cas mon préavis court jusqu'en Avril? Ou bien faut-il ne pas tenir compte de la demande initiale et démissionner à part?
Explications ci-dessous
Je suis salarié statut cadre.
La période d'essai est de 4 mois en principe et aurait dû se terminer en début janvier, mais ayant été absent plusieurs jours la durée devrait se prolonger d'autant. J'ai envoyer un e-mail à mon employeur signifiant que je souhaitais prolonger cette période d'essai à mon initiative (donc comme salarié) et que en l'absence d'accord mon délai de prévenance et ma fin de contrat serait effective 48h après. Cela aurait constituer une rupture de la période d'essai classique je pense.
Le seul retour que j'ai eu a été un retour par téléphone contestant les dates repoussant la fin de la période d'essai et que du coup je n'étais plus en période d'essai et que si je souhaitais partir j'avais un préavis de trois mois. Ayant peur de m'être trompé j'ai continué à effectuer mon travail.
A votre avis qu'en est-il?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour.

Votre demande de prolongation de période d'essai ayant été rejetée, ça ne change pas grand chose pour vous.
Passée cette période d'essai de 4 mois (de date à date), vous voilà en contrat "normal",
et si vous décidez de démissionner vous devez respecter le délai des 3 mois de préavis.

Votre période d'essai de 4 mois se décompte de date à date.
Par exemple : début de contrat 14/10 --) fin période d'essai 13/02
Bonjour je vous remercie pour la réponse.
Commenter la réponse de gitane2229
Dossier à la une