Quel âge pour décider du mode de garde

- - Dernière réponse :  rmd - 14 févr. 2019 à 22:35
Bonjour,

Lors de notre divorce, mon ex-mari a obtenu une garde "classique", c'est-à-dire un week-end sur deux et la moitié des vacances. Notre fils vit donc avec moi et va chez son père selon le jugement.
Mon fils n'aime pas aller chez son père car cela ne se passe pas très bien, il se fait régulièrement insulter, il est livré à lui-même, subit les remarques xénophobes et insultes à mon sujet (je suis étrangère) genre "ta mère nous casse les couilles", "on en a rien à foutre de ta mère", "elle doit rentrer chez elle". Il ne veut pas rompre le contact avec son père, mais veut y aller moins souvent, et surtout aimerait avoir la possibilité de rentrer chez moi quand cela ne se passe pas bien là-bas. Il se plaint à moi, mais n'ose rien dire à son père car il en a peur.
Mon fils a 11 ans et demi, il est précoce et a le sens du discernement depuis très longtemps. Est-ce qu'il est possible de demander à son âge (le temps qu'on passe au tribunal il aura 12 ans) la garde libre et que ce soit lui qui décide s'il veut y aller ou pas ?
Est-ce qu'il pourra parler seul au juge, sans la présence de son père ? car si son père est présent il n'osera rien dire.

Je vous remercie d'avance pour votre réponse
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
14 février 2019
91
0
Merci
pour bien connaitre le sujet:

il n'y a pas de regle. (super...)
globalement les JAF sont presque obliger d'entendre les enfants (sauf refus motivé, mais cela reste marginal).

Du coup les JAFs recoivent les enfants.
mais de la à) suivre l'avis de l'enfant il y a un gouffre.

la regles est qu'avant 10/11 ans, l'avis est rarement pris en compte.


l'autre facteur est le type de requete.
entendre un enfant pour savoir si il vivra à 100% chez l'un des parents est probablement plus important et le juge prendra probablement en compte l'avis de l'enfant.

-entendre un enfant pour qu'il demande au JAF d'avoir lui-meme le pouvoir de décision sur ses weekend... c'est, à mon avis, perdu d'avance.
-réduire les weekend: aussi.

mais à vous d'essayer ?
et les auditions se font sans les parents (l'enfant est reçu seul avec une avocate)
vous devez initier la demande aupres du JAF et votre fils, une fois le dossier ouvert, formulera la demande pour courrier
zigomar-premier
Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
14 février 2019
91 -
tres bien (enfin..)

accumuler des preuves :
- "Il est déjà arrivé que je lui ait demandé de me céder une semaine de vacances pour partir avec les enfants (en échange d'une autre semaine évidemment), qu'il a refusé sous prétexte que j'essaie de le priver de ses "droits", et que finalement il ne soit même pas venu chercher notre fils… Notre fils n'a donc eu ni vacances avec moi, ni avec son père. "
gardez trace de cet événement, mail , SMS, et finalement preuve de votre volonté de partir en vacances et votre présence au domicile.

-J'ai déjà proposé des échanges de WE
gardez des traces
-mais la réponse du père est que si cela ne me convient pas je n'ai qu'à démissionner
gardez des traces
- annule régulièrement des WE, ou même prend notre fils en WE pour le déposer ailleurs et partir en WE tout seul.
gardez des traces, c'est parfait !

au vu des ces nouveaux elements,
saisissez le JAF.

demander une garde classique défini sur vos contraintes (ie les weekend booké) avec à votre charge le devoir de communiquer au moins 12 mois à l'avance les changements et le devoir pour le pere de devoir vous prevenir 3 jours à l'avance de sa prise de DVH (sous peine d annulation du DVH) et 1 mois pour les vacances (sous peine d'annulation du DVH)
zigomar-premier
Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
14 février 2019
91 -
votre cas est facile, vous gagnerez.
Cher Zigomar, je vous remercie, mais le point important est que mon fils n'est pas bien là-bas, et souhaite y aller moins souvent. D'où l'idée de demander une garde libre. Ma situation professionnelle et l'attitude de mon mon ex-mari vis-à-vis de son droit de garde (qu'il gère déjà comme une garde libre pour sa part) pourraient elles appuyer ce souhait de mon fils ?

Merci encore pour vos conseils
zigomar-premier
Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
14 février 2019
91 -
mon fils n'est pas bien là-bas, et souhaite y aller moins souvent
je le comprends et je l'ai bien noté.
vous n'etes pas la seule mere dans ce cas et je vous confirme ma réponse précédente: votre fils sera tres partiellement entendu voir pas du tout.

je vous recommande de suivre la strétégie ci dessus ou, effectivement , vous devez vous appuyez sur 1° votre agenda connu à l'avance (1 an) , 2° son instabilité quand au prise de garde et 3° la volonté de votre fils.
Je vous remercie Zigomar pour vos conseils, votre disponibilité et rapidité dans vos réponses, j'espère que cela aidera mon fils
Merci
Commenter la réponse de zigomar-premier
Dossier à la une