Procédure licenciement

- - Dernière réponse :  Nini77400 - 5 janv. 2019 à 23:04
Bonjour,
Voici ma situation :
Pendant mon congé maternité j’ai demandé un aménagement d’horaire à mon employeur (Car horaires du soir jusque 00h et mon conjoint travaille déjà du soir donc la garde de mon fils en nounou est compliqué). Cette demande a été refusée. J’ai donc été en arrêt pendant 6 mois et suite a un contrôle médical de la secu je ne pouvais plus m’arrêter. Donc a la fin de mon arrêt, le 30/11 je ne me suis pas présenté a mon travaille ( mon employeur savait que je ferais un abandon de poste dans cette situation). J’ai reçu une première lettre recommandée m’indiquant ma non présentation et de donner des nouvelles. Une semaine après j’ai reçu un deuxième courrier m’informant d’une visite médicale obligatoire suite a un long arrêt maladie. Et j’ai ensuite reçu un troisième courrier m’indiquant que je ne m’etis pas présenté au rdv et que sans nouvelle ils prendraient les mesures nécessaires. Cela fait 2 semaines que j’ai reçu le dernier courrier et toujours pas de nouvelles...j’aimerais savoir où en est ma situation ? J’aimerais Aussi savoir si mon employeur va me licencier pour cause réelle et sérieuse ou abandon de poste?
Merci de votre aide
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
9205
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
7 janvier 2019
3543
0
Merci
Bonjour,

Et c'est quoi votre but dans tout cela ??
A part vous mettre dans le pétrin, vous n'avez rien à gagner mais tout à perdre.

CB
Bonsoir
J’ai cherché du travail dans un autre domaine pour avoir des horaires de journée sans succès. Ayant un crédit maison, je ne souhaitais pas me retrouver sans rien, situation qui aurait été compliqué pour nous. Donc suite a une demande de rupture conventionnelle refusée j’ai opté pour l’abandon afin d’avoir droit au chômage mais surtout une formation que je puisse me re orienter.
Votre commentaire ne répond pas a ma question mais tampis
Cordialement
hoquei44
Messages postés
9205
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Dernière intervention
7 janvier 2019
3543 -
Vous savez au moins que l'abandon de poste est pris en compte pour le calcul des indemnités ?

L'indemnisation chômage n'est pas possible pour les personnes sous contrat. Tant que vous serez en abandon de poste, vous ne percevrez aucune indemnité chômage.
L'employeur n'a aucune obligation de vous licencier, il peut très bien laisser courir la situation. Cela lui coute quoi de faire trainer l'abandon : rien il ne vous paye pas, alors que s'il vous licencie, il va devoir sortir les billets.
Vous avez pris tous vos congés, non ?, alors l'employeur peut très bien attendre la fin de la période de référence afin que vous les perdiez tous et qu'il ne vous doit plus rien du tout.

Pôle Emploi pour son calcul fait une moyenne des derniers mois de salaire pour avoir le montant de base de l'indemnisation. Autant dire qu'en abandon de poste, sachant que l'employeur ne vous paye plus, les derniers bulletins de salaire que vous aurez (et qui sont transmis directement par l'employeur aux organismes sociaux) seront à 0€. La moyenne de vos salaires risques d'en prendre un sacré coup, et le montant de l'ARE également.
Au bout de 3 mois d'abandon, vous ne percevrez qu'au maximum à peine plus de 50%.

L'employeur peut même allé plus loin en vous demandant à ce que vous lui payer votre salaire brut comme indemnité en raison de la non-exécution de votre préavis de départ (si vous étiez payer au SMIC et que vous aviez 1 mois de préavis, vous devrez verser 1500€ + frais de justice). Vous aurez alors également à payer ses frais d'avocat, car la demande se sera faite devant un tribunal.

Si c'est votre situation financière qui vous inquiète, vous avez fait le pire choix. L'abandon de poste est ce qu'il y a de plus risqué en terme financier et judiciaire.

En démissionnant vous auriez pu percevoir 100% de vos indemnités à partir 4 mois de recherche active de travail.

C'est dommage de faire des erreurs comme cela, en lisant des bêtises sur Internet.

CB
Effectivement c’est intéressant.
Mon employeur a déjà fait des abandons de poste dispnt arranger avec d’autres salariés et nous en avions parlé car la rupture conventionnelle avait été refusée par le siege de ma société. Mon employeur n’etait pas contre mais ce n’est pas lui qui décide.
Je n’avais en revanche pas pris en compte mes arrêts pour les indemnités chômage bref j’ai certainement un emploi derrière donc je ne m’inscrirais sûrement pas a pôle emploi mais merci de l’info.
Il me semble que l’employeur peut attendre 2 mois max pour me licencier en cas d’abandon non?
Oui il me reste des cp, et en hôtellerie c’est de mai à mai
Commenter la réponse de hoquei44
Dossier à la une