Démission abusive?

-
Bonjour,
Je suis responsable dans une boutique de prêt à porter j'ai actuellement une équipe de 2 vendeuses et je n'ai pas d'adjoint, mon directeur régional vient faire une visite la semaine prochaine, et je compte lui faire part de ma demission qui est constituée d'un préavis de 1 mois.
Cependant je me pose la question suivante, peut il considérer ma démission comme étant abusive sachant que je n'ai personne pour effectuer mes tâches de responsable de boutique ?
Je ne suis plus motivée, je suis limite angoissée d'aller travailler, j'ai besoin de m'arrêter

Merci d'avance pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
3945
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
le temps du préavis sert justement à trouver quelqu'un pour vous remplacer.
Commenter la réponse de Any--Ly
Messages postés
17383
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
Tant que vous respecter le préavis (par contre, je trouve un mois très court pour un poste comme le votre, c'est bien ce qui est indiqué sur votre contrat ?), vous faites ce que vous voulez en terme de démission...
la démission est unilatérale et toute puissante de la part de l'employé.
Elle n'a pas à être motivé, et ne peut pas être refusée.
(La seule exception indirecte étant un éventuel dédit de formation, auquel cas le salarié démissionnaire peut se retrouver à devoir rembourser une certaine somme à son employeur, sans pour autant être interdit de démissionner).

Maintenant, votre employeur, si il est intelligent pourra chercher à vous retenir en tentant de négocier et d'améliorer votre quotidien

Attention toutefois : tout cela compte si vous êtes salarié. Si vous avez un statut franchisé ou autre, c'est différent, et tout dépend de votre contrat de franchise.
Merci pour votre reponse, Mon préavis est bien d'1 mois c'est écrit dans la convention collective nationale du commerce de détail de l'habillement et des articles textiles
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une