Donation dernier vivant et pacs [Résolu]

Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 28 août 2018
Dernière intervention
28 août 2018
- - Dernière réponse : Lisebook
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 28 août 2018
Dernière intervention
28 août 2018
- 28 août 2018 à 17:35
Est il possible de protéger son conjoint pacse par une donation au dernier vivant pour l’habitation principale acquise ensemble pour moitié ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
28573
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
7 janvier 2019
11505
0
Merci
Est il possible de protéger son conjoint pacse
Les conjoints sont 2 personnes unies par les liens du mariage (des époux).
Un PACS est une convention, dénommée "pacte civil de solidarité", adoptée par les 2 "partenaires" signataires du contrat.

une donation au dernier vivant......
.......ne concerne que les époux mariés.
Les signataires d'un PACS n'ont aucun droit légal dans la succession de leur partenaire.
Pour se protéger réciproquement, par testament chacun doit préciser les droits qu'il souhaite transmettre à son partenaire d'une façon très précise.
Il est donc très fortement conseillé à chaque testateur de se faire assister d'un notaire dans la rédaction d'un testament exprimant très exactement ses dernières volontés.
Lisebook
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 28 août 2018
Dernière intervention
28 août 2018
-
Merci beaucoup ,je vais prendre contact avec le notaire pour trouver le moyen adéquat de se protéger mutuellement .
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
1776
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
7 janvier 2019
485
0
Merci
Bonjour
Non. Mais vous pouvez établir un testament pour lui léguer l'usufruit du bien par exemple. Ce que vous pouvez lui léguer dépend de la descendance que vous avez.
Commenter la réponse de GKLONE
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 28 août 2018
Dernière intervention
28 août 2018
0
Merci
Merci beaucoup pour cette précision.
Commenter la réponse de Lisebook
Dossier à la une