Succession vente bien immobilier

nicocg 5 Messages postés lundi 7 décembre 2015Date d'inscription 23 mars 2018 Dernière intervention - 13 mars 2018 à 11:00 - Dernière réponse : condorcet 26130 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 19 juin 2018 Dernière intervention
- 13 mars 2018 à 11:29
Bonjour*

Suite au décès de ma mère, elle avait des dettes. On attend l'état précis du notaire.

Elle a un bien immobilier estimé à 40000e. Nous voulons le vendre.

Comment cela va se passer si nous acceptons l’héritage si les dettes sont inférieures à la vente du bien immobilier ?

Si nous acceptons l'héritage, et si le bien n'est pas vendu à la succession, comment cela va t'il se passer vis à vis des créanciers ? Devrons-nous payer les créanciers immédiatement ou pourrons-nous attendre la vente du bien et payer les créanciers ensuite ?

Que me conseillez-vous de faire ?

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

condorcet 26130 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 19 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par condorcet le 13/03/2018 à 11:33
0
Merci
Comment cela va se passer si nous acceptons l’héritage si les dettes sont inférieures à la vente du bien immobilier ?
Inférieures ou supérieures ?
Il vous restera à payer la totalité des dettes, si le produit de la vente n'y suffit pas.
Si le produit de la vente n'y suffit pas, vous devrez sortir votre carnet de chèques !

Si nous acceptons l'héritage, et si le bien n'est pas vendu à la succession, comment cela va t'il se passer vis à vis des créanciers ?
Même genre de question = même réponse : -vous paierez toutes les dettes.

Devrons-nous payer les créanciers immédiatement ou pourrons-nous attendre la vente du bien et payer les créanciers ensuite ?
Ils peuvent réclamer le remboursement de leurs créances après avoir attendu un délai de 4 mois après le décès.

Que me conseillez-vous de faire ?
De vous en remettre à l'avis de votre notaire :
-accepter la succession dans les limites de l'actif, ce qui ne vous rapporte rien, sinon des frais, si l'actif réalisé est d'un montant inférieur à celui des dettes ;
-refuser purement et simplement la succession pour vous dégager de cette charge du passif.
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une