Fente dans un mur

braves-tu 20 Messages postés samedi 7 mars 2015Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 00:52 - Dernière réponse :  dd
- 11 mars 2018 à 10:25
Bonjour,

En visitant la maison pour laquelle j'avais déjà signé un compromis de vente, je me suis aperçu qu'une fente verticale qui partait du toit et qui descendait jusqu'en bas de la maison( sur une hauteur de 2 mètres) était plus importante qu'elle n'y paraissait.
En effet, passant un tourne vis dans cette fente (largeur entre 3 et 4mm)pour me rendre compte de sa profondeur je me suis rendu compte qu'elle traversait le mur de part en part.
Me rendant à l'intérieur de la pièce j' ai constaté que cette fente était cachée par une épaisse tapisserie plastifiée, ce qui la rendait invisible, raison pour laquelle cette fente vue de l'extérieur ne m'avait pas plus inquiété que ça.
S'agit-il d'un vis caché?
Merci pour vos réponses éclairées
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
ptiboy 3659 Messages postés lundi 1 octobre 2007Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 07:50
2
Merci
bonjour
ce n'est pas un vice caché, tu viens de nous en faire la démonstration

ps: une maison, se visite autant de l'extérieur, que de l'intérieur

Merci ptiboy 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15416 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de ptiboy
Ulpien1 958 Messages postés vendredi 2 mars 2018Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 10:22
1
Merci
Bonjour. Cette fente, se dénomme techniquement une lézarde.Selon la largeur et dans l'ordre croissant vous avez la microfissure, la fissure et la lézarde..
Vous avez intérêt à faire vérifier cette lézarde par un homme de l'art.
Commenter la réponse de Ulpien1
0
Merci
Demandé au propriétaire si il on déjà fait venir un professionnelle pour cette lézarde ?

Et depuis quand elle est apparu ?
Commenter la réponse de dd
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une