Frais d expertise immobiliere demandee par marI

clody62 - 15 févr. 2018 à 09:21 - Dernière réponse : gardel75 147 Messages postés mardi 13 février 2018Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention
- 15 févr. 2018 à 12:45
Bonjour,
en intance de divorce a l amiable (pour l instant)mon mari a fait expertiser l appartement sans mon accord
par une agence immobiliere sans m en parler et les frais se montent a 3500e; suis je obligée de regler avec lui cette somme????
MERCI
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

gardel75 147 Messages postés mardi 13 février 2018Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 10:05
0
Merci
Bonjour , qui habite dans l'appart ?
Commenter la réponse de gardel75
0
Merci
-l appart était loue jq. ce jour mais mon mari le reprend a compter du 1/3/2018.-
-je precise que l appt.avait été acheté par lui seul en 2007, mais que nous avons fait un contrat de mariage en 6/2013.pour mettre les biens en commun(maison et appart)
merci pour votre reponse.
gardel75 147 Messages postés mardi 13 février 2018Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 11:33
Malgré que vous êtes copropriétaires du bien , ma réponse est non , vous n'êtes pas obligé de payer la moitié de cette somme du fait qu'il va occupé le logement gratuitement par la suite . S'il trouve à y redire , demandez lui une compensation financière pour la non utilisation de l'appartement .
Commenter la réponse de clody62
0
Merci
-l appartement ne sera pas occupé a titre gratuit, mon mari doit continuer le remboursement du pret seul a compter de mars 2018.(j ai signé une attestation l autorisant a quitter le domicile conjugal a cette date.)
merci
gardel75 147 Messages postés mardi 13 février 2018Date d'inscription 19 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 12:45
A vous de vous rapprocher de votre ex pour qu'il assume seul cette dépense et qu'il s'engage par écrit à ne pas vous la réclamer à l'avenir .
Commenter la réponse de clody62
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une