Lettre de démission avec remise en main interdite

user1024 7 Messages postés dimanche 22 janvier 2017Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 14 févr. 2018 à 22:27 - Dernière réponse : user1024 7 Messages postés dimanche 22 janvier 2017Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention
- 15 févr. 2018 à 22:07
Bonjour,


Je vais appel à vos conseils car je me pose une question. Je suis sous la convention collective nationale des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, de bureautique et informatique et de librairie et je vais donner ma lettre de démission... mais en y regardant de plus près, la convention ne m'indique pas si je peux remettre ma demande de démission en main propre.

Voilà le seul passage que j'ai trouvé dans la convention :

La notification de la rupture (démission ou licenciement) est faite par lettre recommandée avec accusé de
réception, la date de première présentation de la lettre recommandée fixant le point de départ du délai-congé.

Qu'en pensez vous ?

Merci d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
Vous pouvez la remettre en main propre contre récépissé.
user1024 7 Messages postés dimanche 22 janvier 2017Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 06:47
Merci de votre réponse. Vous m'enlever une épine du pied.
Any--Ly 2173 Messages postés vendredi 8 décembre 2017Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 06:58
hello Bob

je ne suis pas ok avec toi sur ce coup là ... la convention mentionne bien par lettre recommandée .. l'employeur n'a aucune obligation d'accepter la remise en main propre ..!

qu'en penses tu ??
user1024 7 Messages postés dimanche 22 janvier 2017Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 07:49
Ah !
user1024 7 Messages postés dimanche 22 janvier 2017Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 15 févr. 2018 à 22:07
J'ai finalement envoyer un recommandé par sécurité
Commenter la réponse de Marley-18
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une